Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Articles avec le tag ‘représentation’

Conseil d’UFR du 18 Octobre 2013

– Le CESP (Contrat d’Engagement au Service Public) est désormais ouvert aux étudiants en odontologie. Il contraint l’étudiant à choisir les postes ouverts à l’ECN et à s’installer dans une zone dite prioritaire désignée par l’ARS. Actuellement il y en a 400 par an environ, l’objectif étant de passer à 1500. Olivier Saint-Lary a été nommé responsable du CESP au sein de l’UFR.

Les avantages résident dans le soutien financier qu’il apporte aux étudiants : 1500€ mensuels bruts chaque année d’étude. Il s’agit en fait pour l’étudiant de présenter un projet personnel, en désignant la spécialité et la zone dans laquelle il voudrait exercer. Si ce projet correspond à un besoin territorial et catégoriel réel (sur la base du site du CNG), et si la motivation de l’étudiant est avérée, le projet est accepté. L’étudiant devra alors exercer, en respect du contrat, pendant autant d’années que celles durant lesquelles il aura bénéficié de l’aide financière. L’étudiant peut arrêter cette aide, ce qui réduira ce nombre d’années et le contraint à rembourser tout ou partie de ce qu’il aura touché en fonction du moment d’arrêt. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Centre de simulation : il s’agit de la création, dans l’UFR, d’une salle dédiée à des cours de clinique sur mannequins, afin de recréer des situations proches de la réalité et ainsi de pouvoir contrôler les connaissances des étudiants sur l’examen clinique. La commande des mannequins a été passée. Les deux gestionnaires en charge sont Patrick Rosenberg et Alexis D’Escatha.

 

Commission des recours : il s’agit d’une commission créée pour les étudiants souhaitant faire appel à une décision de redoublement. Elle pourra par exemple décider de faire recorriger une copie par un autre enseignant. Elle sera présidée par le doyen, le vice-doyen (Olivier Dubourg) et des enseignants de médecine et de maïeutique qui ne sont pas responsables des examens actuels afin que la commission reste indépendante. Les élus étudiants n’étant pas satisfaits par le fait qu’un silence de la commission vaille refus de l’appel, nous avons souhaité reporter le vote au prochain conseil, afin de permettre à cette instance nouvelle de clarifier son règlement.

 

PACES : à l’issu de l’année, il y aura 20 places de plus en kinésithérapie par ASSAS, ce qui fera au total 36 places offertes en kinésithérapie aux PACES à l’issue du concours. Pour les filières ergothérapie et psychomotricité, des modifications dans les coefficients vont être faites, afin que ces filières puissent bénéficier d’étudiants motivés, et un oral sera également mis en place par l’école.

 

ECN blanches : il y a toujours une convention avec la Revue du Praticien, néanmoins les examens sont un coût pour l’UFR qui doit louer les locaux le week-end. Les ECN blanches auront bel et bien lieu cette année au sein de l’UFR, malgré ce coût.

 

Plan quinquennal : Il s’agit d’un plan établi par les élus étudiants afin d’améliorer la vie étudiante sur le campus. Après les différentes demandes des étudiants, nous avons déjà eu quelques réponses lors du conseil :

  • Un travail sur le wifi et la couverture réseau est en cours afin d’améliorer le réseau dans les locaux.

  • Pour les prises électriques, il n’y aura aucune possibilité d’en rajouter car le bâtiment  est sous un système de contrôle énergétique très précis : La Haute Qualité Environnementale (HQE) qui ne permet pas de dépasser un certain nombre d’énergie par an.

  • Nous avons obtenu un accord de principe pour la mise en place d’un poste de Vice-Doyen Étudiant. En effet, celui-ci sera élu par le conseil d’UFR au sein de l’équipe d’élus étudiants. Il aura pour rôle de faire le lien entre les étudiants et l’administration, dans le but d’avoir les informations le plus rapidement possible.

  • Concernant la langue des signes française, nous avons proposé qu’elle soit incluse en option pour les étudiants de deuxième année de médecine et de maïeutique, le conseil a répondu favorablement !

 

Par ailleurs, une représentante de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines était présente, et nous a exprimé sa volonté de participer aux projets des associations. La Rydercup en 2018 au golf national et le nouveau vélodrome national ont été mentionnés pour investir dans des projets sportifs pour les étudiants. Si vous avez des idées qui pourraient nous intéresser pour faire bouger la vie de l’UFR, n’hésitez surtout pas à nous contacter !

 

Expérimentation PACES : Une semaine avant le conseil, nous avons appris que le doyen Annane avait fait candidater Paris-Ouest aux expérimentations sur la première année, comme possible dans la loi Fioraso du 22 juillet 2013. Il a décidé de rejoindre un dossier déjà porté par les facultés de Paris 6 et de Créteil, afin de l’appliquer dès la rentrée 2014 au sein de l’UFR. Nous vous avons mis en pièce jointe l’ensemble du pré-dossier de candidature.

Pris par ce délai très court, nous n’avons pas eu le temps de vous en parler, mais avons eu un rendez-vous avec le doyen avant ce conseil. Il s’agirait, selon nous, d’une très mauvaise chose pour l’ensemble de la faculté. En effet, de nombreux points nous ont paru peu clairs, comme le fait qu’un étudiant qui échouerait à la seconde session d’octobre et qui ne souhaiterait pas faire l’un des cursus proposés, se retrouverait sans rien pendant toute une année, ce qui n’arrangerait pas le soucis du “gâchis humain” de la PACES actuelle.

De plus, l’organisation d’une telle année coûterait 2 fois plus cher à l’UFR, alors que celle ci est déjà en fort déficit, obligeant la fac à augmenter le coût de l’année. Nous avons exprimé nos craintes, et celles-ci ont été entendues par l’ensemble du conseil. Deux de nos élus ont été invités au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche le lundi suivant, afin de faire le point avec les plus hautes instances sur ce projet. Il y a peu de chances que ce projet voit le jour à Paris-Ouest, mais nous restons force de propositions et vigilants.

 CR des commissions hospitalières de septembre et Octobre

1/ le respect du réglement des stages et des gardes

Un rappel va être envoyé à tous les services avec notamment les points suivants : 

  • Une astreinte le dimanche est payé le prix d’une garde
  • Pas plus de d’une garde par semaine sauf volontariat
  • les  obligations des stages et des gardes ne sauraient dispenser ou compromettre la participation des étudiants aux enseignements dispensés par l’UFR

Pour les services faisant des astreintes le dimanche, un mail spécial sera envoyé au chef. 

Nous avons donné la liste de ces services là d’apres les résultats du sondage. 

( donc si personne de votre service n’y a répondu .. prévenez nous !!!  ) 

 2/ L’adaptation de l’enseignement de la chirurgie

La plupart des externes ne feront plus qu’un seul de stage de chirurgie. Or les chirurgies orthopédique et viscérale sont les plus fréquentes. Un réajustement pour les choix de stages 3 et 4 a été prévu avec :

  • pour le stage de chirurgie : uniquement proposées ces deux spécialités là.
  • pour permettre à ceux le souhaitant de réaliser un deuxième stage de chirurgie ou de se diversifier, il sera possible pour le stage “de médecine” de prendre Chirurgie urologique, vasculaire ou ORL.  

 3/ L’adaptation des choix et des stages

  • Des inadéquations lors des choix de stages ( plus de la moitié des étudiants ont choisi Gynéco et pédiatrie au stage 1), font que le nombre de places va être réadaptée pour le choix 3/4
  • L’adaptation au changement de programme et donc du nombre d’externe ne s’est pas bien fait dans certains services de chirurgie et pose souci.

Pour pallier à ceci, les externes en stage de médecine en hépato-gastro-entérologie et rhumatologie feront désormais partie du planning des gardes. Néanmoins, vu leur nombre cela représenterait en moyenne selon les hopitaux moins d’une garde tous les 10 jours.

NB  : la solution de demander aux externes en stage de médecine de réaliser 3 gardes n’a pas été retenue parce que les Pr Hardy et Peschaud ont refusé que les externes, qu’ils ne connaissent pas, fassent des gardes, 

 

Pour permettre de mieux adapter les choix de stage, 

( = augmenter les places dans les services pédagogiques et les diminuer dans ceux abusifs … ) 

il faudrait absolument que vous remplissiez les évaluations de stage demandées par l’Université. En effet l’année dernière avec  seulement 25% de réponse, elles ont été considérées non représentatives par la plupart des professeurs et donc n’ont pas été trop utilisées …

Commission pédagogique du 2 Juillet


Les abréviations :
– MCC = Modalités de Contrôle de Connaissances
– DFGSM = Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (2ème et 3ème année)
– DFASM = Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (Externat)
 

Au niveau des MCC des L2 et L3 pour l’année prochaine, on observe quelques changements qui restent minimes. Les horaires de chaque UE ont été repensés pour éviter au maximum les doublons avec la PACES et les cours inutiles au raisonnement médical ont été supprimés. Seules la dermatologie et la nutrition passent au premier semestre de L3. La neurologie reste entière au second semestre.
 
Concernant les dettes pour pouvoir passer de la L2 à la L3, après confirmation par le conseil d’UFR de jeudi 11 juillet, il pourra y avoir normalement 9 ECTS.
 
Ensuite, le problème qui s’est, est que, pour s’inscrire en DFASM, il faut avoir validé toutes les UE et posséder tous les ECTS du DFGSM. Pour limiter le taux d’échec l’année prochaine tel qu’il l’a été cette année, nous leur avons proposé de laisser les UE “cliniques” telles que la neurologie avec une validation à 10, et de créer une compensation entre toutes les UE “non cliniques” telles que la SSH, l’anglais etc … De cette façon, un étudiant ne pourra pas redoubler qu’à cause d’une “petite” matière.
 
Concernant la propédeutique médicale de L2 et L3, l’examen consistera en fin d’année en une application de geste médical vu pendant l’année et tiré au sort.

Pour le calendrier du déroulement du M1 à la D4 l’année prochaine, il n’y a pas eu de gros soucis. Nous vous le communiquerons dès qu’il aura été voté en conseil d’UFR.
 
L’un des professeurs présent à la commission a proposé d’avancer tous les stages d’externat en juillet pour éviter que le 4ème stage de D4 ne soit déserté, chose à laquelle nous nous sommes fermement opposés, d’autant plus que l’on ne peut pas commencer les stages tant que l’on n’est pas inscrit à la fac … Pour les néo-L3, soyez rassurés : vous aurez bien des vacances d’été l’année prochaine !
 
Nous avons ensuite parlé des MCC pour les M1 de l’année prochaine (4ème année) : Nous vous transmettrons la répartition des UE dès quelles auront été votées. Il n’y a pas de grand changement par rapport à la D2 actuelle. Cependant, on peut noter qu’il n’y aura plus d’examen de pédiatrie en milieu d’été, il y aura instauration d’un enseignement d’anglais, ainsi que celui d’un C2i de niveau 2. Cependant, la validation de ce dernier ne sera pas obligatoire pour passer en DFASM2 (5ème année). Les étudiants de M1 pourront avoir 7 ECTS de dette pour le passage en M2 sur les 40 ECTS de l’année. De plus, il y a obligation de prendre une option. Il y aura probablement deux choix :

  • Le premier est appelé “Consultation libre”. Il s’agit de 5 après-midi par semestre, groupées sur une semaine, où l’étudiant doit effectuer un mini-stage dans le service de son choix et le CHU de son choix. C’est à l’étudiant de trouver l’endroit où il effectue l’option. La validation se fait par la présentation d’un cas clinique du niveau ECN.
  • La seconde option correspond à l’encadrement de l’UE de propédeutique médicale des L2 et L3. Toutes les modalités de cette dernière option n’ont pas été encore précisées car nous leur avons proposé hier.

Enfin, nous avons parlé du nouveau règlement des stages hospitaliers : Les horaires des gardes sont cadrées dans les textes, elles se font maintenant de 18h30 à 8h30 le lendemain matin. De plus, les étudiants bénéficient d’un repos compensatoire de 11h après la garde où il ne peut pas y avoir d’examens, entre autres. Les stages vont être réorganisés en M1. Nous vous rappelons que pour que la commission de stages et gardes puisse fermer des terrains de stage, il faut avoir eu l’évaluation de ces stages par les étudiants. Nous nous permettons d’insister sur l’importance de répondre au sondage de l’administration : http://www.enquetes.uvsq.fr/index.php?sid=17468&lang=fr 

Compte-rendu de la commission pédagogique du 20/11/2012

 

Présents : Ankri, Barthelémy, Cardinaël, Carvès, Dran, de Mazancourt, Descatha, Frileux, Gault, Hanslik, Jenssonnie, Lamarque, Prot, Rambaud, Tchekarian, Touchard, Verdurmen

 

Redoublants L2-L3 

Les redoublants de L2 et L3 ont été vus par D Lamarque, E Gault et T Hanslik. Il est décidé de proposer aux étudiants qui le souhaitent, sur la base du volontariat, la possibilité de passer 10 ECTS des UE de l’année supérieure. Cela nécessite de vérifier avec la scolarité que les calendriers des examens validant ces enseignements ne se télescoperont pas avec les examens de l’année redoublée. Les étudiants ne peuvent être pénalisés s’ils échouent aux examens de validation de ces UE supplémentaires.

D’autres étudiants redoublant de L2 ont souhaité avoir l’autorisation de refaire les séances de dissection. La demande a été transmise à Patrice Le Floch Prigent (réponse en attente).

La commission de pédagogie a souhaité que les sages hospitaliers de L2 et L3 soient refaits durant l’année de redoublement, même s’ils avaient déjà été validés. Les étudiants redoublant ont aussi exprimé le souhait de refaire ces stages. La commission de pédagogie propose que le choix du terrain de stage soit libre, en surnombre si nécessaire.

 

Soutien physiologie

Pour certains étudiants ayant des difficultés de compréhension en physiologie, il a été proposé un soutien sous la forme de visite dans des services où les notions de physiologie sont mises en œuvre dans l’exercice pratique (néphrologie, épreuves fonctionnelles respiratoires et cardiologiques par exemple). Les enseignants de ces services sont d’accord pour recevoir ces étudiants.

 

UE optionnelle Histoire et Ethique

Cette UE prévue pour les L3 (qui devait se dérouler en S6) est annulée, le professeur Charlier devant s’absenter durant les prochains mois. Les étudiants de S6 auront donc le choix entre le master de biologie et l’UE « Imagerie » de S Chagnon.

 

UE libre « 3 ECTS » 

Une UE optionnelle totalement libre sera proposée aux étudiants de L2 et L3. L’idée est de donner la possibilité aux étudiants de suivre un enseignement de n’importe quelle licence dans n’importe quel faculté. Ce sera à l’étudiant de faire les démarches administratives nécessaires.

 

UE « Maîtrise informatique »

cette UE optionnelle sera proposée aux L2, en S4. Le programme se construit, en collaboration avec les délégués étudiants et les responsables du CIP (l’organe qui s’occupe du C2i).

 

Amélioration du programme du deuxième cycle

Voici le programme que nous avons proposé à l’issue des  2 sondages que nous avons réalisé :

  • En L3 (2 modules) : infectieux et douleur, au S2
  • En D2 (5 modules + LCA) :
    • Gynécologie/pédiatrie et orthopédie/rhumatologie en enseignement intégré
    • Hépato-gastro-entérologie au S1
    • Cardiologie/pneumologie et LCA au S2
  • En D3 (6 modules + LCA) :
    • Réanimation en enseignement intégré
    • ORL/stomatologie/ophtalmologie/neurologie et urologie/néphrologie/endocrinologie au S1
    • Hématologie/oncologie, psychiatrie, immunopathologies et LCA au S2
  • En D4 (3 modules + LCA): gériatrie, santé publique et CSCT

Les professeurs et la scolarité vont étudier la faisabilité en commençant par :

  • Avancer l’enseignement de cardiologie et de pneumologie
  • Renforcer l’enseignement de stomatologie, actuellement absent dans notre UFR. Cela va être vérifié et corrigé.
  • Vérifier et compléter le programme, nous avons transmis une liste d’items non traités :
    • item 35 Développement bucco-dentaire et anomalies
    • item 46 Bases psychopathologiques de la psychologie médicale
    • item 47 Différents types de techniques psychothérapeutiques
    • item 71 Mesure de l’état de santé de la population
    • item 83 Hépatites virales, anomalies biologiques hépatiques chez un sujet asymptomatique
    • item 97 Oreillons
    • item 102 Pathologie infectieuse chez les migrants
    • item 103 Prévention du tétanos
    • item 111 Sport et santé aptitude aux sports chez l’enfant et chez l’adulte, besoins nutritionnels chez le sportif
    • item 113 Allergie et hypersensibilité chez l’enfant et chez l’adulte
    • item 115 bis Déficit immunitaire
    • item 149 Tumeurs cutanées épithéliales et mélaniques
    • item 173 Prescription et surveillance des anti-infectieux
    • item 180 Prescription d’une cure thermale
    • item 213 Plaies piqures et morsures, prévention de la rage
    • item 256 Lésions dentaires et gingivales
    • item 270 Pathologie des glandes salivaires
    • item 277 Polykystose rénale
    • item 283 Surveillance d’un malade sous plâtre
    • item 288 Troubles des phanères
    • item 289 Troubles somatoformes
    • item 305 Douleur buccale
  • Inclure dès cette année dans les séances de révision rapide de D4, une séance de « Stomatologie » ainsi qu’une séance « Hépatites »

 

DFASM : diplôme de formation avancée en sciences médicales (nouvel externat, dans la suite de la réforme LDM)

Le projet de passage au DFASM est toujours d’actualité. Il est question d’adapter le programme de façon à répartir 120 ECTS (stages inclus) en 6 semestres. En terme de contenu, quelques modifications des modules sont en discussion, le nombre d’items devrait augmenter pour atteindre 370. La version informatisée des ECN pourrait être mise en place en 2016, ce qui impliquerait un changement de docimologie important. A suivre…

 

Projet de renforcement de la formation clinique initiale

Il n’y aucun enseignement formalisé de la pratique de l’interrogatoire et de l’examen clinique aujourd’hui et donc aucune évaluation formalisée de la capacité de l’étudiant à interroger et à examiner un patient. La formation dispensée en stage n’est pas standardisée et ne permet aucune évaluation fiable des étudiants.

Afin de remédier à cette situation, la commission de pédagogie valide le principe de la mise en place dès l’année prochaine d’une UE de « Propédeutique Médicale ».

Cet enseignement serait obligatoire, effectué en L2, avant les stages hospitaliers, validant 3 ECTS (qui seront « récupérés » sur le contenu des différentes UE).

Il serait fait sous forme de jeux de rôle et travail en ateliers, par groupe d »environ 6 étudiants. Les étudiants s’examineront entre eux, ils seront guidés par un médecin senior pour l’apprentissage des gestes. Cette enseignement se ferait sur le modèle des TP de kiné, d’ergo ou d’ostéo. Le calendrier de ces ateliers sera planifié, les étudiants ne seront pas « pris par surprise » et tout sera fait pour qu’ils se sentent à l’aise durant les ateliers. L’enseignement serait validé par une épreuve pratique.

 

Tutorat PACES – optionnel L2

Mise en place d’une « charte d’engagement » des étudiants de L2

Mise en place d’un système de « pointage » permettant à la scolarité de quantifié le travail effectivement accompli par l’étudiant, afin de déterminer si l’UE peut être validée ou pas

Nouveaux contacts avec les enseignants afin d’obtenir ce qui est attendu pour le bon fonctionnement du tutorat

 

Questions/Informations diverses

  • L’université a diffusé aux enseignants une note relative aux procédures à respecter en cas de fraude lors des examens ainsi qu’un modèle de procès-verbal de constations de faits.
  • Demande des étudiants de disposer d’un organigramme de la scolarité, afin de savoir à qui se référer en cas de besoin.
  • Tous ces documents ont été diffusés par mail et/ou sur e-campus.
  • Enseignements dirigé d’anatomopathologie (L2, S3) : le logiciel utilisé pour la lecture des lames virtuelles n’est pas opérationnel dans un environnement Mac, qu’utilise une fraction importante des étudiants de l’UFR. Dans ces conditions, le logiciel va être chargé sur les PC de l’UFR, auxquels les étudiants pourront avoir accès.
  • Rappel aux responsables de module : rédaction des questions d’examen de modules reprenant l’ensemble des thèmes abordés en cours, utilisant les DCI pour citer les médicaments, s’assurer que l’intitulé de chaque cours comporte l’item ECN auquel il se réfère, utilisation d’e-campus 2.
  • Création d’un espace « Annales », regroupant les épreuves de tous les examens avec leurs corrections.

Commission pédagogique du 16/10/2012

 

Salles de cours à Ambroise Paré

La scola a des difficultés pour trouver des salles de cours (notamment pour DU, DIU, Master,…). En cas de besoin, des salles de cours supplémentaires pourraient être trouvées aux endroits suivants : IFSI d’A Paré, Ste Perrine, Abondances, A Paré (salle des commissions).

 

 Changement des UE optionnelles de L2 et L3

Voici la liste actualisée des UE (avec le semestre auquel ils sont théoriquement dispensés) qui seront proposés aux premiers cycles :

  • L2 : PMJ (S3), Anglais (S3 et S4), Tutorat (S3 et S4 avec Grands Syndromes), Master Bio (S3 et S4), Maîtrise informatique (S4).
  • L3 : Histoire et Ethique (S6), Handicap annulée, Décision en médecine créée (S5), Master Bio (S5 et S6), Imagerie (S6).

 

Nouvelles proposition d’UE libres « UE 3 ECTS »:

A Descatha propose de permettre aux étudiants de l’UFR d’effectuer une UE complètement libre, parmi les UE offertes par les diverses composantes de notre Université. Cette « UE 3 ECTS » se ferait à la place des UE optionnelles proposées par notre UFR, elles permettraient à l’étudiant d’élargir ses connaissances dans un de ses domaines d’intérêt.

La commission de pédagogie approuve cette proposition, mais attire l’attention des étudiants souhaitant bénéficier de cette possibilité qu’il est de leur responsabilité de s’assurer des points suivants :

  • Obtenir de l’accord du responsable de cette UE pour recevoir un étudiant de l’UFR santé
  • S’occuper personnellement des modalités d’inscription à l’UE choisie
  • S’assurer que l’enseignement de l’UE choisie n’interférera pas avec les périodes de stage à l’hôpital (aucune dispense de stage n’est envisageable)
  • S’assurer que le calendrier de validation de l’enseignement n’est pas en conflit avec le calendrier de validation des enseignements de l’UFR de médecine (les dates d’examens de notre UFR ne peuvent être modifiées), y compris les dates de délibération et de sessions de rattrapage

 

 

Une autre façon de valider l’« UE 3 ECTS » serait de valoriser une action menée à l’initiative personnelle d’un étudiant ou d’un groupe d’étudiants : activité de recherche, action pédagogique, projet associatif… Les modalités de validation d’une telle initiative seraient sous la responsabilité d’un jury désigné parmi les enseignants de l’UFR. Ce jury aurait pour responsabilité d’une part d’autoriser la réalisation du projet  (en amont de sa réalisation) s’il est jugé pertinent et faisable, et d’autre part de contrôler que le projet aura bien été mené à son terme


Rattrapages 

Quand la session de rattrapage et la première session d’un examen sont distantes de moins de 2 mois, il est obligatoire de mettre en place un soutien pédagogique. La mise en ligne des sujets d’examen avec leurs corrigés est une modalité de soutien acceptable. Il faut donc s’assurer que cela sera effectif.

ð  Création d’un « espace annales » où seront consignés, dès le lendemain des épreuves, les questions d’examen avec les réponses (mais pas obligatoirement avec la grille de correction).

 

ECN blanc PIFO 

Nous avons proposé d’organiser un « véritable ECN blanc » au sein de l’UFR : problème de faisabilité (disponibilité des enseignants principalement)è proposition non retenue.

 

Préparation au stage infirmier

Il faut anticiper les interrogations et les doutes auxquels peuvent être confrontés certains étudiants lors du stage infirmier = tout premier contact avec les malades après la PACES.

Les L2 se sentent parfois « non attendus » dans certains services. Or, certains hôpitaux ont organisé un accueil et un suivi des étudiants au cours de leur stage, sous la responsabilité d’un binôme référent médecin et infirmière.

Sophie Chagnon a fourni un modèle dont peuvent s’inspirer les hôpitaux et les services qui reçoivent les étudiants pour ce stage infirmer. La scolarité se charge de transmettre ces documents aux responsables identifiés, en accord avec la commission hospitalière.

 

Redoublants L2 et D1 (devenus L3)

Ils se voient appliqué la règle qui prévaut en licence : ce qui est acquis reste acquis (on repasse les seules matières pour lesquelles la moyenne n’a pas été obtenue).

Les nouvelles dispositions des redoublements font que, théoriquement, un étudiant pourrait n’avoir à passer que les 9 ECTS ayant justifié le redoublement. L’année universitaire pourrait alors être trop allégée…

  • Pour les stages même s’ils ont été validés, il n’est pas souhaitable que l’étudiant redoublant soit dispensés des stages considérés comme moteurs.
  • Si le temps disponible le permet, l’étudiant pourrait commencer les enseignements de l’année suivante.
  • En pratique la commission pédagogique propose de rencontrer tous les redoublants de L2 et L3 pour, étudier avec eux leur programme de l’année.

 

Redoublement « volontaire » D3/D4

Il s’agit pour la commission pédagogique d’anticiper le problème s’il devait prendre une grande ampleur. Nous allons donc tenter d’estimer le nombre des redoublants volontaires, pour pouvoir s’adapter en terme d’offre de terrain de stage entre autre.

 

Réorganisation de l’externat

Nous avons commencé à transmettre les résultats de notre sondage à la commission, qui y prête beaucoup d’attention. (Notamment faire des partiels « type ECN » le partiel de pneumo va être mis comme exemple pour les autres responsables de module).

Nous avons pu monter une proposition de programme que nous  soumettons actuellement à votre évaluation avant de faire une proposition définitive.

Nous soumettrons cette proposition définitive ainsi que la synthèse du sondage et de vos remarques aux commissions pédagogiques et hospitalières. Vous recevrez aussi cette synthèse.

Ils s’engagent à prendre en compte nos remontées pour l’adaptation des programmes l’année prochaine J

 A noter l’année prochaine doit avoir lieu la mise en place du DFASM=nouveau nom de  l’externat=Diplôme de Formation Approfondie de Sciences Médicales (qui fait suite au DFGSM=L2/L3=exP2/D1=Diplôme de Formation Générale en Science Médicale), nous vous tiendrons au courant des grandes lignes quand cela aura avancé.

 

 PACES (par Yann VP tuto)

Il n’y a toujours aucune amélioration du côté des Tds qui ne préparent pas au concours. En chimie notamment ou le prof ne semble pas se soucier du contenue du Td, et en physique ou le Td n’est pas un bon entraînement au concours. Il a été souligné que les programmes au lycée avaient changé et que les étudiants n’arrivaient plus avec les même bagages de connaissances que les étudiants d’il y a 2 ans, alors que le programme n’a jamais été modifié. Nous avons suggéré la mise en place d’entraînement type QCM pour les Tds (ce qui aurait déjà du être mis en place depuis longtemps).

Le planning du premier semestre apparaît trop intense, le concours n’étant maintenant que 2 semaines après le dernier cours… A priori il serait impossible de revenir en arrière.
Nous avons aussi fait remarquer que beaucoup de PACES n’avaient pas pu assister au cours de chimie organique de Mr Couty, décalé à la dernière minute. Un poly du cours serait disponible sur ecampus 2 , un enregistrement audio serait disponible mais pas encore sur ecampus… une solution devrait être trouvée rapidement.

 

 E campus 2

Il faut refaire la liste des problèmes d’e-campus 2, ils ont maintenant un développer.

Bibliothèque APR

En ce qui concerne les problèmes de place, l’administration ne peut rien faire. Il n’y a pas d’autres locaux disponibles et on ne peut pas faire d’extension.

De plus pour faire des économies, il n’y aura plus forcément la nécessité d’avoir un prof de rang A pour commander et donner les livres.

 

Point rapport AERS 

On vous le passe …