Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Commission pédagogique du 2 Juillet


Les abréviations :
– MCC = Modalités de Contrôle de Connaissances
– DFGSM = Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (2ème et 3ème année)
– DFASM = Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (Externat)
 

Au niveau des MCC des L2 et L3 pour l’année prochaine, on observe quelques changements qui restent minimes. Les horaires de chaque UE ont été repensés pour éviter au maximum les doublons avec la PACES et les cours inutiles au raisonnement médical ont été supprimés. Seules la dermatologie et la nutrition passent au premier semestre de L3. La neurologie reste entière au second semestre.
 
Concernant les dettes pour pouvoir passer de la L2 à la L3, après confirmation par le conseil d’UFR de jeudi 11 juillet, il pourra y avoir normalement 9 ECTS.
 
Ensuite, le problème qui s’est, est que, pour s’inscrire en DFASM, il faut avoir validé toutes les UE et posséder tous les ECTS du DFGSM. Pour limiter le taux d’échec l’année prochaine tel qu’il l’a été cette année, nous leur avons proposé de laisser les UE “cliniques” telles que la neurologie avec une validation à 10, et de créer une compensation entre toutes les UE “non cliniques” telles que la SSH, l’anglais etc … De cette façon, un étudiant ne pourra pas redoubler qu’à cause d’une “petite” matière.
 
Concernant la propédeutique médicale de L2 et L3, l’examen consistera en fin d’année en une application de geste médical vu pendant l’année et tiré au sort.

Pour le calendrier du déroulement du M1 à la D4 l’année prochaine, il n’y a pas eu de gros soucis. Nous vous le communiquerons dès qu’il aura été voté en conseil d’UFR.
 
L’un des professeurs présent à la commission a proposé d’avancer tous les stages d’externat en juillet pour éviter que le 4ème stage de D4 ne soit déserté, chose à laquelle nous nous sommes fermement opposés, d’autant plus que l’on ne peut pas commencer les stages tant que l’on n’est pas inscrit à la fac … Pour les néo-L3, soyez rassurés : vous aurez bien des vacances d’été l’année prochaine !
 
Nous avons ensuite parlé des MCC pour les M1 de l’année prochaine (4ème année) : Nous vous transmettrons la répartition des UE dès quelles auront été votées. Il n’y a pas de grand changement par rapport à la D2 actuelle. Cependant, on peut noter qu’il n’y aura plus d’examen de pédiatrie en milieu d’été, il y aura instauration d’un enseignement d’anglais, ainsi que celui d’un C2i de niveau 2. Cependant, la validation de ce dernier ne sera pas obligatoire pour passer en DFASM2 (5ème année). Les étudiants de M1 pourront avoir 7 ECTS de dette pour le passage en M2 sur les 40 ECTS de l’année. De plus, il y a obligation de prendre une option. Il y aura probablement deux choix :

  • Le premier est appelé “Consultation libre”. Il s’agit de 5 après-midi par semestre, groupées sur une semaine, où l’étudiant doit effectuer un mini-stage dans le service de son choix et le CHU de son choix. C’est à l’étudiant de trouver l’endroit où il effectue l’option. La validation se fait par la présentation d’un cas clinique du niveau ECN.
  • La seconde option correspond à l’encadrement de l’UE de propédeutique médicale des L2 et L3. Toutes les modalités de cette dernière option n’ont pas été encore précisées car nous leur avons proposé hier.

Enfin, nous avons parlé du nouveau règlement des stages hospitaliers : Les horaires des gardes sont cadrées dans les textes, elles se font maintenant de 18h30 à 8h30 le lendemain matin. De plus, les étudiants bénéficient d’un repos compensatoire de 11h après la garde où il ne peut pas y avoir d’examens, entre autres. Les stages vont être réorganisés en M1. Nous vous rappelons que pour que la commission de stages et gardes puisse fermer des terrains de stage, il faut avoir eu l’évaluation de ces stages par les étudiants. Nous nous permettons d’insister sur l’importance de répondre au sondage de l’administration : http://www.enquetes.uvsq.fr/index.php?sid=17468&lang=fr 

Les commentaires sont fermés.