Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Archive pour la catégorie ‘Les études à PO’

CR : Conseil d’UFR du 27 mars 2014 et Commission Pédagogique du 6 mars 2014

Conseil UFR 27/03

Budget

Les difficultés financières ne doivent pas porter préjudice au fonctionnement de l’UFR, selon notre doyen. Le déficit budgétaire est loin d’être spécifique à notre université, mais nous sommes dans la tourmente médiatique. Il y a eu des efforts en 2013 réalisés qui ont permis d’arriver presque à l’équilibre mais il faut continuer d’en faire (= ça sera toujours la famine, les enfants !). On devrait avoir une vision plus claire dans les prochains jours …

Concernant les bourses pour les étudiants qui font les stages à l’étranger : il faudrait 7000€ pour 6 étudiants ! Le doyen a expliqué que le budget que va nous imposer le rectorat va être strict donc à suivre.

Au sujet de l’ouverture de la fac pour la pré-rentrée du tutorat : “On ne peut pas répondre ce jour, on doit voir quel coût cela engendrera et comment on peut financer le coût. On ne peut pas être contre ce qui est bon pour la formation des étudiants. On y répondra au prochain conseil.” Notre but vis-à-vis de la crise en tant qu’élus, est de minimiser l’impact sur la formation et la pédagogie, et sur les étudiants de manière plus générale.

Gardes la veille des partiels

Reprise du PV du dernier conseil. Le doyen : “la garde s’arrêtant à minuit n’existe pas. Les gardes sont impossibles la veille des examens ! C’est clair et cela ne peut etre remis en cause. Je rappelle que les directeurs d’hôpitaux engagent leur propre responsabilité dans la mesure où ils permettent quelque chose d’illégal. Ces règles doivent être respectées”. – “Un courrier va rappeler ces principes fondamentaux. Il faut mettre fin dès aujourd’hui aux irrégularités.” Approbation du PV : Unanime.

iECN

C’est officiel : ECNi sera en 2016 ! Il sera précédé dès 2015 de 2 ECN blancs. Modifications importantes au niveau docimologique : les étudiants doivent pouvoir s’entrainer sur le nouveau format. Le doyen remercie la CASQY qui va nous permettre de recevoir les tablettes. Dès la rentrée prochaine, toutes les épreuves devront être réalisées sous forme numérique avec des modalités équivalentes à celles de l’ECNi. Mais il y a moins de 50% de certification des enseignants actuellement. On ne pourra pas discuter de recrutements PUPH sans discuter de leur certification. Les services où les HU ne seront pas certifiés SIDES ne pourront donc pas recruter. Vous trouverez ici la lettre ouverte écrite par l’ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) pour les collèges des enseignants concernant l’avancement des ECNi  et de SIDES : http://www.anemf.org/etudes-medicales/actualites-em/1900-lettre-ouverte-pour-les-colleges-des-enseignants.html

Commission pédagogique du 6 mars :

  • Questions sur le précédent CR:

    • Entrainements chirurgicaux : Le Pr Huchon est prêt à emmener des étudiants à l’Ecole de chirurgie (rue du fer à moulin, Paris) et les faire bosser en continuité du stage de suture, à la demande sur une base de volontariat. Si vous êtes interessés, il faut le joindre sur son mail. Cela consistera en un travail sur des simulateurs pour montrer comment se passe une opération, habillage stérile, noms des instruments.
      On prévoit donc: un élargissement du stage de suture d’environ 2h avec habillage stérile et noms des principaux instruments et la préparation d’une UE optionnelle “école de chirurgie” limitée à 10-15 étudiants (cf prochaine commission pédagogique)

 

  • Calendriers universitaires :

    • Recul d’une semaine pour le changement entre le stage 1 et 2 de M1 pour pas qu’il ne tombe pendant les vacances de Noel et ainsi améliorer la prise en charge de l’arrivée des externes.

    • SMUPPS : Pas de changements pour la vaccination. Les L2 doivent avoir leur vaccins à jour avant le stage infirmier.

 

  • Personnalité extérieure : Helge AMTHOR : création d’une UE libre L3 “médecine moléculaire” au CHU Poincaré et à l’UFR pour 16 étudiants: Rencontre des médecins et des patients, en lien avec les chefs moléculaires de l’UFR de SQY et concentration sur 4 maladies rares : Duchenne, Fabry, Pompe, amyotrophie spinale. Il existe des modèles animaux. But : introduire une connaissance de base des maladies. Il y aura 2 étudiants par chercheur : voir comment produire des potentiels géniques pour les patients (stratégies thérapeutiques). Evaluation par un examen français écrit rédactionnel, rattrapage à l’oral. Contrôle des stratégies thérapeutiques, quels animaux pour quels thérapeutiques etc …  L’objectif à terme serait de développer un master de médecine moléculaire.

  • Étudiants en difficulté : La rencontre de l’un des membres de la commission pédagogique est toujours possible. L’étudiant peut ensuite contacter l’un des services de psychiatrie de l’université par le numero qui lui est donné puis est orienté par une secrétaire puis une infirmière prévenue de son appel. Le RDV a un délai <15jours. Ce service est indépendant de la médecine scolaire.

     

  • Communication avec les étudiants:

    • Elle se fait de façon prioritaire par le biais d’ecampus2

    • Rappel : vous pouvez faire le transfert de mail de votre boite de reception UVSQ, et ecampus2 ne fonctionne pas (ou mal) avec Mozilla : changez de navigateur !

  • Séminaires obligatoires bulletin officiel du MESR (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche) du 13 février :

    • Mise en place difficile car probleme avec les stages, gardes, enseignements.
      Les 4 thèmes sont :

“- pertinence des soins ;

– organisation des soins primaires ;

– inégalités sociales de santé ;

– violence et maltraitance aux personnes.”

  • Evaluation des étudiants de l’UE consultation libre en M1 :

    • 5 journées à faire quand vous voulez !!

    • La commission rappelle que si ces 5 journées ne sont pas faites, les étudiants risquent un redoublement !

    • Pour l’année prochaine, il faudra simplifier les modalités de validation car ce n’est pas forcément cohérent sur les modalités d’ECNi.  Au 2e semestre, il faudra compléter le cas clinique avec 3 QCMs complémentaires ou faire 5 QI ou 5 QROC.

  • Evaluation des stages : 100% de réponse au premier stage en M1, 80% en D3, 30% en D4.

    • Elle a été envoyée à tous les chefs de service.

    • Une synthèse sera faite et envoyée aux étudiants en fin d’année.

  • SIDES :

    • Système bien rôdé, beaucoup de facs ont fait des examens blancs et facultaires. Système capable de faire plusieurs examens en même temps. Nous sommes nettement en queue de peloton car nous n’avons pas encore les tablettes mais la commission insiste sur le fait que ce ne sont pas les tablettes qui vont changer la donne !

    • 2 épreuves blanches nationales sont toujours prévues (fin 2014 et mi-2015)

    • Situation au local : les tablettes arriveront surement début mai et seront opérationnelles vers fin mai …

    • 2 sessions de 3h d’examens blancs en juin/juillet sont en cours de préparation pour les M1 actuels. Le but est de solliciter rapidement les enseignants du S2 pour qu’ils fassent chacun un dossier progressif et des questions individuelles.

    • Dès l’année prochaine, les M1 et M2 auront tous les examens  sur électronique et mise sur SIDES des cas cliniques à l’issue des examens.

    • 140 tablettes commandées offert par la CASQY … Mais contraint par l’université qui n’a pas encore débloqué les fonds. (A l’heure qu’il est, la situation semble s’être débloquée)

Nous restons à votre disposition pour toute question !
Les élus au conseil d’UFR Sciences de la Santé

 

DFGSM3 :  Caroline Boutelleau, Anne Ladarré, Pierre Bourreau, Guillaume Reichert
DFASM1 :  Florian Manca, Yann Le Clec’h, Audrey Larnaudie, Sébastien Touchard
DCEM3   :  Grégoire Vaquier de la Baume
M2 SF    :  Laura Naveteur
STAPS   :  Agathe Houzelstein
TCEM2   :  Hotman Benhamida

Conseil d’UFR du 18 Octobre 2013

– Le CESP (Contrat d’Engagement au Service Public) est désormais ouvert aux étudiants en odontologie. Il contraint l’étudiant à choisir les postes ouverts à l’ECN et à s’installer dans une zone dite prioritaire désignée par l’ARS. Actuellement il y en a 400 par an environ, l’objectif étant de passer à 1500. Olivier Saint-Lary a été nommé responsable du CESP au sein de l’UFR.

Les avantages résident dans le soutien financier qu’il apporte aux étudiants : 1500€ mensuels bruts chaque année d’étude. Il s’agit en fait pour l’étudiant de présenter un projet personnel, en désignant la spécialité et la zone dans laquelle il voudrait exercer. Si ce projet correspond à un besoin territorial et catégoriel réel (sur la base du site du CNG), et si la motivation de l’étudiant est avérée, le projet est accepté. L’étudiant devra alors exercer, en respect du contrat, pendant autant d’années que celles durant lesquelles il aura bénéficié de l’aide financière. L’étudiant peut arrêter cette aide, ce qui réduira ce nombre d’années et le contraint à rembourser tout ou partie de ce qu’il aura touché en fonction du moment d’arrêt. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Centre de simulation : il s’agit de la création, dans l’UFR, d’une salle dédiée à des cours de clinique sur mannequins, afin de recréer des situations proches de la réalité et ainsi de pouvoir contrôler les connaissances des étudiants sur l’examen clinique. La commande des mannequins a été passée. Les deux gestionnaires en charge sont Patrick Rosenberg et Alexis D’Escatha.

 

Commission des recours : il s’agit d’une commission créée pour les étudiants souhaitant faire appel à une décision de redoublement. Elle pourra par exemple décider de faire recorriger une copie par un autre enseignant. Elle sera présidée par le doyen, le vice-doyen (Olivier Dubourg) et des enseignants de médecine et de maïeutique qui ne sont pas responsables des examens actuels afin que la commission reste indépendante. Les élus étudiants n’étant pas satisfaits par le fait qu’un silence de la commission vaille refus de l’appel, nous avons souhaité reporter le vote au prochain conseil, afin de permettre à cette instance nouvelle de clarifier son règlement.

 

PACES : à l’issu de l’année, il y aura 20 places de plus en kinésithérapie par ASSAS, ce qui fera au total 36 places offertes en kinésithérapie aux PACES à l’issue du concours. Pour les filières ergothérapie et psychomotricité, des modifications dans les coefficients vont être faites, afin que ces filières puissent bénéficier d’étudiants motivés, et un oral sera également mis en place par l’école.

 

ECN blanches : il y a toujours une convention avec la Revue du Praticien, néanmoins les examens sont un coût pour l’UFR qui doit louer les locaux le week-end. Les ECN blanches auront bel et bien lieu cette année au sein de l’UFR, malgré ce coût.

 

Plan quinquennal : Il s’agit d’un plan établi par les élus étudiants afin d’améliorer la vie étudiante sur le campus. Après les différentes demandes des étudiants, nous avons déjà eu quelques réponses lors du conseil :

  • Un travail sur le wifi et la couverture réseau est en cours afin d’améliorer le réseau dans les locaux.

  • Pour les prises électriques, il n’y aura aucune possibilité d’en rajouter car le bâtiment  est sous un système de contrôle énergétique très précis : La Haute Qualité Environnementale (HQE) qui ne permet pas de dépasser un certain nombre d’énergie par an.

  • Nous avons obtenu un accord de principe pour la mise en place d’un poste de Vice-Doyen Étudiant. En effet, celui-ci sera élu par le conseil d’UFR au sein de l’équipe d’élus étudiants. Il aura pour rôle de faire le lien entre les étudiants et l’administration, dans le but d’avoir les informations le plus rapidement possible.

  • Concernant la langue des signes française, nous avons proposé qu’elle soit incluse en option pour les étudiants de deuxième année de médecine et de maïeutique, le conseil a répondu favorablement !

 

Par ailleurs, une représentante de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin en Yvelines était présente, et nous a exprimé sa volonté de participer aux projets des associations. La Rydercup en 2018 au golf national et le nouveau vélodrome national ont été mentionnés pour investir dans des projets sportifs pour les étudiants. Si vous avez des idées qui pourraient nous intéresser pour faire bouger la vie de l’UFR, n’hésitez surtout pas à nous contacter !

 

Expérimentation PACES : Une semaine avant le conseil, nous avons appris que le doyen Annane avait fait candidater Paris-Ouest aux expérimentations sur la première année, comme possible dans la loi Fioraso du 22 juillet 2013. Il a décidé de rejoindre un dossier déjà porté par les facultés de Paris 6 et de Créteil, afin de l’appliquer dès la rentrée 2014 au sein de l’UFR. Nous vous avons mis en pièce jointe l’ensemble du pré-dossier de candidature.

Pris par ce délai très court, nous n’avons pas eu le temps de vous en parler, mais avons eu un rendez-vous avec le doyen avant ce conseil. Il s’agirait, selon nous, d’une très mauvaise chose pour l’ensemble de la faculté. En effet, de nombreux points nous ont paru peu clairs, comme le fait qu’un étudiant qui échouerait à la seconde session d’octobre et qui ne souhaiterait pas faire l’un des cursus proposés, se retrouverait sans rien pendant toute une année, ce qui n’arrangerait pas le soucis du “gâchis humain” de la PACES actuelle.

De plus, l’organisation d’une telle année coûterait 2 fois plus cher à l’UFR, alors que celle ci est déjà en fort déficit, obligeant la fac à augmenter le coût de l’année. Nous avons exprimé nos craintes, et celles-ci ont été entendues par l’ensemble du conseil. Deux de nos élus ont été invités au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche le lundi suivant, afin de faire le point avec les plus hautes instances sur ce projet. Il y a peu de chances que ce projet voit le jour à Paris-Ouest, mais nous restons force de propositions et vigilants.

 CR des commissions hospitalières de septembre et Octobre

1/ le respect du réglement des stages et des gardes

Un rappel va être envoyé à tous les services avec notamment les points suivants : 

  • Une astreinte le dimanche est payé le prix d’une garde
  • Pas plus de d’une garde par semaine sauf volontariat
  • les  obligations des stages et des gardes ne sauraient dispenser ou compromettre la participation des étudiants aux enseignements dispensés par l’UFR

Pour les services faisant des astreintes le dimanche, un mail spécial sera envoyé au chef. 

Nous avons donné la liste de ces services là d’apres les résultats du sondage. 

( donc si personne de votre service n’y a répondu .. prévenez nous !!!  ) 

 2/ L’adaptation de l’enseignement de la chirurgie

La plupart des externes ne feront plus qu’un seul de stage de chirurgie. Or les chirurgies orthopédique et viscérale sont les plus fréquentes. Un réajustement pour les choix de stages 3 et 4 a été prévu avec :

  • pour le stage de chirurgie : uniquement proposées ces deux spécialités là.
  • pour permettre à ceux le souhaitant de réaliser un deuxième stage de chirurgie ou de se diversifier, il sera possible pour le stage “de médecine” de prendre Chirurgie urologique, vasculaire ou ORL.  

 3/ L’adaptation des choix et des stages

  • Des inadéquations lors des choix de stages ( plus de la moitié des étudiants ont choisi Gynéco et pédiatrie au stage 1), font que le nombre de places va être réadaptée pour le choix 3/4
  • L’adaptation au changement de programme et donc du nombre d’externe ne s’est pas bien fait dans certains services de chirurgie et pose souci.

Pour pallier à ceci, les externes en stage de médecine en hépato-gastro-entérologie et rhumatologie feront désormais partie du planning des gardes. Néanmoins, vu leur nombre cela représenterait en moyenne selon les hopitaux moins d’une garde tous les 10 jours.

NB  : la solution de demander aux externes en stage de médecine de réaliser 3 gardes n’a pas été retenue parce que les Pr Hardy et Peschaud ont refusé que les externes, qu’ils ne connaissent pas, fassent des gardes, 

 

Pour permettre de mieux adapter les choix de stage, 

( = augmenter les places dans les services pédagogiques et les diminuer dans ceux abusifs … ) 

il faudrait absolument que vous remplissiez les évaluations de stage demandées par l’Université. En effet l’année dernière avec  seulement 25% de réponse, elles ont été considérées non représentatives par la plupart des professeurs et donc n’ont pas été trop utilisées …

Commission pédagogique du 2 Juillet


Les abréviations :
– MCC = Modalités de Contrôle de Connaissances
– DFGSM = Diplôme de Formation Générale en Sciences Médicales (2ème et 3ème année)
– DFASM = Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Médicales (Externat)
 

Au niveau des MCC des L2 et L3 pour l’année prochaine, on observe quelques changements qui restent minimes. Les horaires de chaque UE ont été repensés pour éviter au maximum les doublons avec la PACES et les cours inutiles au raisonnement médical ont été supprimés. Seules la dermatologie et la nutrition passent au premier semestre de L3. La neurologie reste entière au second semestre.
 
Concernant les dettes pour pouvoir passer de la L2 à la L3, après confirmation par le conseil d’UFR de jeudi 11 juillet, il pourra y avoir normalement 9 ECTS.
 
Ensuite, le problème qui s’est, est que, pour s’inscrire en DFASM, il faut avoir validé toutes les UE et posséder tous les ECTS du DFGSM. Pour limiter le taux d’échec l’année prochaine tel qu’il l’a été cette année, nous leur avons proposé de laisser les UE “cliniques” telles que la neurologie avec une validation à 10, et de créer une compensation entre toutes les UE “non cliniques” telles que la SSH, l’anglais etc … De cette façon, un étudiant ne pourra pas redoubler qu’à cause d’une “petite” matière.
 
Concernant la propédeutique médicale de L2 et L3, l’examen consistera en fin d’année en une application de geste médical vu pendant l’année et tiré au sort.

Pour le calendrier du déroulement du M1 à la D4 l’année prochaine, il n’y a pas eu de gros soucis. Nous vous le communiquerons dès qu’il aura été voté en conseil d’UFR.
 
L’un des professeurs présent à la commission a proposé d’avancer tous les stages d’externat en juillet pour éviter que le 4ème stage de D4 ne soit déserté, chose à laquelle nous nous sommes fermement opposés, d’autant plus que l’on ne peut pas commencer les stages tant que l’on n’est pas inscrit à la fac … Pour les néo-L3, soyez rassurés : vous aurez bien des vacances d’été l’année prochaine !
 
Nous avons ensuite parlé des MCC pour les M1 de l’année prochaine (4ème année) : Nous vous transmettrons la répartition des UE dès quelles auront été votées. Il n’y a pas de grand changement par rapport à la D2 actuelle. Cependant, on peut noter qu’il n’y aura plus d’examen de pédiatrie en milieu d’été, il y aura instauration d’un enseignement d’anglais, ainsi que celui d’un C2i de niveau 2. Cependant, la validation de ce dernier ne sera pas obligatoire pour passer en DFASM2 (5ème année). Les étudiants de M1 pourront avoir 7 ECTS de dette pour le passage en M2 sur les 40 ECTS de l’année. De plus, il y a obligation de prendre une option. Il y aura probablement deux choix :

  • Le premier est appelé “Consultation libre”. Il s’agit de 5 après-midi par semestre, groupées sur une semaine, où l’étudiant doit effectuer un mini-stage dans le service de son choix et le CHU de son choix. C’est à l’étudiant de trouver l’endroit où il effectue l’option. La validation se fait par la présentation d’un cas clinique du niveau ECN.
  • La seconde option correspond à l’encadrement de l’UE de propédeutique médicale des L2 et L3. Toutes les modalités de cette dernière option n’ont pas été encore précisées car nous leur avons proposé hier.

Enfin, nous avons parlé du nouveau règlement des stages hospitaliers : Les horaires des gardes sont cadrées dans les textes, elles se font maintenant de 18h30 à 8h30 le lendemain matin. De plus, les étudiants bénéficient d’un repos compensatoire de 11h après la garde où il ne peut pas y avoir d’examens, entre autres. Les stages vont être réorganisés en M1. Nous vous rappelons que pour que la commission de stages et gardes puisse fermer des terrains de stage, il faut avoir eu l’évaluation de ces stages par les étudiants. Nous nous permettons d’insister sur l’importance de répondre au sondage de l’administration : http://www.enquetes.uvsq.fr/index.php?sid=17468&lang=fr 

compte Rendu de la Commission pédagogique

du 24 Mai 2013

-Mise en place d’une conférence aux D4 animée par des représentants du conseil de l’ordre des médecins.
Cette conférence serait en septembre de l’année de D4 directement en sortant des premiers choix de stages, elle est facultative et durerait entre 1h40 et 2h
Le sujet serait une sensibilisation des futurs internes sur le métier de médecin : exercice hospitalier, le remplacement, la validation des diplômes, l’inscription à l’OM, les assurances, la confraternité, les certificats médicaux, le médecin malade… et quelques règles de déontologies.

-le choix d’une délibération au cas par cas pour le passage en D2 des cas de D1 les plus fragiles.

-l’utilisation de 2 amphithéâtres au lieu d’un seul pour les partiels de DFGSM2 afin de limiter la triche suite à une plainte de l’équipe de surveillance de l’épreuve de cardiologie.

-Une version ré-actualisée du règlement des thèses est en ligne sur e-campus.

-compte rendu de la Commission SIDES : l’informatisation des ECN doit être prête pour 2016, il y a urgence pour former les enseignants de PIFO au fonctionnement des plateformes SIDES. Les examens blancs ou de validation d’UE seront aux frais de la faculté. Le CNG fournira les tablettes qui serviront de support pour les iECN.

-la Commission Pédagogique insiste sur le fait de remplir le questionnaire d’évaluation des stages. Il servira de base d’appréciation corroboré avec les capacités des différents service.

– la Commission Hospitalière a finit d’établir le nouveau règlement des stages et gardes qui sera présenté à la prochaine Commission pédagogique le 4 juillet prochain.

-Mutualisation d’un module Réanimation-Urgences.

-Fin d’obligation de stage en ortho-rhumato, module d’ortho-rhumato obligatoire avant le stage correspondant. (seul le stage de chirurgie reste obligatoire)