Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Archive pour la catégorie ‘Représentation’

CR : Commission Hospitalière du 10 avril et Commission Pédagogique du 6 mai

1. Rappel de la Législation 

Pour chaque nuit, le service de garde commence à la fin du service normal de l’après-midi et au plus tôt à 18 h 30, pour s’achever au début du service normal du lendemain matin et au plus tôt à 8 h 30.
Pour chaque dimanche ou jour férié, le service de garde commence à 8 h 30 pour s’achever à 18 h 30, au début du service de garde de nuit.

En conclusion :
  • les étudiants ne sont pas sensés être en garde avant 18h30. La présence avant cette heure est donc considérée comme du volontariat
  • Les gardes de 8h30 à 20h30 le dimanche doivent être comptées comme deux gardes ( et payées doubles )

 

2. Gardes et Astreintes

Les étudiants sont dispensés de garde la veille des partiels. Pour les partiels commençant le lundi, la garde de jour du dimanche (donc 8h30-18h30) est conservée.
Plus d’une dizaine de mails et d’interventions dans les différentes commissions et conseils ont été faites par vos élus à propos des gardes la veille des partiels non autorisées dans tous les services ( même en Gynéco à Poissy ).  

Concernant les astreintes le week-end, la commission est d’accord avec nous pour interdire aux étudiants de venir le dimanche matin, mais est plus perplexe sur le samedi matin. Nous continuons à nous battre pour faire respecter les règles ! 


3. Evaluation des stages 

Un certain stage de chirurgie digestive à AP a eu quelques commentaires ainsi :

Résumé du stage par le chef de service au bloc: « t’es pas là pour réfléchir, t’es là pour me tenir les écarteurs » 

Ambiance médiocre qui détériore la qualité du stage. On ne vous explique pratiquement rien pendant les opérations, pire, pour certains chefs ça devrait être inné. En somme vous n’apprendrez pratiquement rien au bloc, les 3/4 du temps vous aller espérer qu’on vous oublie et que le chirurgien s’énerve sur les infirmières ou l’interne et pas sur vous.  Pour les gardes, vous allez en faire pas mal, bon courage, elles sont fatigantes, très peu formatrices N’espérez pas savoir lire une radio de traumato, personne ne vous explique rien, et vous pouvez toujours esssayer de demander ) 

Nous avons demandé à ce que des mesures soient prises – une discussion a été engagée avec le service. Pour autant il n’y aura pas d’externes en moins dans ce service ( mais sinon qui va assurer les gardes ??? )

Peu de réponse dans les promotions de D3 et D4 pour les évaluations de stage.
Une possibilité de déclassement lors des choix de stage pour ceux n’ayant rempli aucune évaluation de stage a été proposée par la commission.

4. Partiel de Propédeutique des D1

Il n’est malheureusement pas possible de déplacer la date puisque le changement reste quand meme la semaine du partiel.

5. Indemnités de transport des externes

Ce sera le doyen Annane qui tranchera pendant le conseil d’UFR du 15 mai prochain.

6. ECN informatisés

Comme vous avez pu l’entendre, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et le ministère de la santé ont validé les iECN pour 2016 ! A ce jour, 85 enseignants de notre UFR sur 250 sont accrédités sur SIDES et une douzaine de dossiers sont en préparation pour être mis sur la banque locale. Des examens blancs auront lieu pour les M1 actuels autour du 10 juin. Ce seront 2 épreuves de 3 heures qui seront proposées avec 5 dossiers et 30 questions isolées sur de la pathologie digestive, de la neurologie, de l’ophtalmologie, de la rhumatologie et de l’ORL. Vu la proximité avec les partiels de gynécologie ou de pédiatrie, nous leur avons envoyé un mail pour leur suggérer d’insister sur ces 2 matières, histoire de faire d’une pierre deux coups !

7. Modalités de contrôle des connaissances pour l’année 2014/2015

  • PACES : Pas de grosse différence. Il y aura une diminution de la durée du concours de l’UE1 et de l’UE2 (2h au lieu de 2h30) et il y aura 1h30 d’examen en UE4, cela dans le but de n’avoir qu’une seule journée de concours pour économiser un maximum d’argent. La première partie du concours se déroulera donc uniquement le 16 décembre 2014.
  • DFGSM2 et DFGSM3 : Pas de grosse différence. La note « éliminatoire » passe à 6 au lieu de 5, pour uniformiser avec l’externat. Est proposée en 3ème et 5ème semestre une UE engagement et vie associative, ainsi qu’une UE de médecine moléculaire en 3ème année.
  • DFASM1 : Se pose la question de repasser comme avant en stage couplés, c’est-à-dire gynécologie et pédiatrie au même semestre, à cause du fait que des externes n’étant pas en stage de gynéco auraient plus de mal à se libérer pour aller en séminaire. Nous avons tout de même soulevé un problème majeur, celui de semestres inégaux. Nous avons alors proposés de passer une ou plusieurs petites matières du second au premier semestre. Des propositions nous seront faites rapidement. L’étudiant aura le droit de passer en 5ème année en ayant 2 UE non validées. En DFASM1 et 2, en plus des 10 demies-journées de consultations libres, sont proposées d’autres UE libres : UE Chirurgie dans l’ECN (une vingtaine d’externes complète sa formation sur la chirurgie : nom des instruments, fonctionnement de la coelioscopie etc …), UE tutorat de propédeutique et jeux de rôles (dont les modalités restent à être précisées avant d’être mis en place).
  • DFASM2 : Nous avons proposé un point important : la cardiologie et la pneumologie sont traités au second semestre et la cancérologie au premier … Nous souhaiterions les échanger, dans le but de pouvoir maîtriser les bases rapidement avant de rentrer dans des modules plus complexes. La commission pédagogique a réagi favorablement.
  • DCEM4 : Pas de changements.

Nous restons à votre disposition pour toute question.

Bonne journée,

Vos élus.

Les élus au conseil d’UFR Sciences de la Santé

DFGSM3 :  Caroline Boutelleau, Anne Ladarré, Pierre Bourreau, Guillaume Reichert
DFASM1 :  Florian Manca, Yann Le Clec’h, Audrey Larnaudie, Sébastien Touchard
DCEM3   :  Grégoire Vaquier de la Baume
M2 SF    :  Laura Naveteur
STAPS   :  Agathe Houzelstein
TCEM2   :  Hotman Benhamida

CR : Conseil d’UFR du 27 mars 2014 et Commission Pédagogique du 6 mars 2014

Conseil UFR 27/03

Budget

Les difficultés financières ne doivent pas porter préjudice au fonctionnement de l’UFR, selon notre doyen. Le déficit budgétaire est loin d’être spécifique à notre université, mais nous sommes dans la tourmente médiatique. Il y a eu des efforts en 2013 réalisés qui ont permis d’arriver presque à l’équilibre mais il faut continuer d’en faire (= ça sera toujours la famine, les enfants !). On devrait avoir une vision plus claire dans les prochains jours …

Concernant les bourses pour les étudiants qui font les stages à l’étranger : il faudrait 7000€ pour 6 étudiants ! Le doyen a expliqué que le budget que va nous imposer le rectorat va être strict donc à suivre.

Au sujet de l’ouverture de la fac pour la pré-rentrée du tutorat : “On ne peut pas répondre ce jour, on doit voir quel coût cela engendrera et comment on peut financer le coût. On ne peut pas être contre ce qui est bon pour la formation des étudiants. On y répondra au prochain conseil.” Notre but vis-à-vis de la crise en tant qu’élus, est de minimiser l’impact sur la formation et la pédagogie, et sur les étudiants de manière plus générale.

Gardes la veille des partiels

Reprise du PV du dernier conseil. Le doyen : “la garde s’arrêtant à minuit n’existe pas. Les gardes sont impossibles la veille des examens ! C’est clair et cela ne peut etre remis en cause. Je rappelle que les directeurs d’hôpitaux engagent leur propre responsabilité dans la mesure où ils permettent quelque chose d’illégal. Ces règles doivent être respectées”. – “Un courrier va rappeler ces principes fondamentaux. Il faut mettre fin dès aujourd’hui aux irrégularités.” Approbation du PV : Unanime.

iECN

C’est officiel : ECNi sera en 2016 ! Il sera précédé dès 2015 de 2 ECN blancs. Modifications importantes au niveau docimologique : les étudiants doivent pouvoir s’entrainer sur le nouveau format. Le doyen remercie la CASQY qui va nous permettre de recevoir les tablettes. Dès la rentrée prochaine, toutes les épreuves devront être réalisées sous forme numérique avec des modalités équivalentes à celles de l’ECNi. Mais il y a moins de 50% de certification des enseignants actuellement. On ne pourra pas discuter de recrutements PUPH sans discuter de leur certification. Les services où les HU ne seront pas certifiés SIDES ne pourront donc pas recruter. Vous trouverez ici la lettre ouverte écrite par l’ANEMF (Association Nationale des Etudiants en Médecine de France) pour les collèges des enseignants concernant l’avancement des ECNi  et de SIDES : http://www.anemf.org/etudes-medicales/actualites-em/1900-lettre-ouverte-pour-les-colleges-des-enseignants.html

Commission pédagogique du 6 mars :

  • Questions sur le précédent CR:

    • Entrainements chirurgicaux : Le Pr Huchon est prêt à emmener des étudiants à l’Ecole de chirurgie (rue du fer à moulin, Paris) et les faire bosser en continuité du stage de suture, à la demande sur une base de volontariat. Si vous êtes interessés, il faut le joindre sur son mail. Cela consistera en un travail sur des simulateurs pour montrer comment se passe une opération, habillage stérile, noms des instruments.
      On prévoit donc: un élargissement du stage de suture d’environ 2h avec habillage stérile et noms des principaux instruments et la préparation d’une UE optionnelle “école de chirurgie” limitée à 10-15 étudiants (cf prochaine commission pédagogique)

 

  • Calendriers universitaires :

    • Recul d’une semaine pour le changement entre le stage 1 et 2 de M1 pour pas qu’il ne tombe pendant les vacances de Noel et ainsi améliorer la prise en charge de l’arrivée des externes.

    • SMUPPS : Pas de changements pour la vaccination. Les L2 doivent avoir leur vaccins à jour avant le stage infirmier.

 

  • Personnalité extérieure : Helge AMTHOR : création d’une UE libre L3 “médecine moléculaire” au CHU Poincaré et à l’UFR pour 16 étudiants: Rencontre des médecins et des patients, en lien avec les chefs moléculaires de l’UFR de SQY et concentration sur 4 maladies rares : Duchenne, Fabry, Pompe, amyotrophie spinale. Il existe des modèles animaux. But : introduire une connaissance de base des maladies. Il y aura 2 étudiants par chercheur : voir comment produire des potentiels géniques pour les patients (stratégies thérapeutiques). Evaluation par un examen français écrit rédactionnel, rattrapage à l’oral. Contrôle des stratégies thérapeutiques, quels animaux pour quels thérapeutiques etc …  L’objectif à terme serait de développer un master de médecine moléculaire.

  • Étudiants en difficulté : La rencontre de l’un des membres de la commission pédagogique est toujours possible. L’étudiant peut ensuite contacter l’un des services de psychiatrie de l’université par le numero qui lui est donné puis est orienté par une secrétaire puis une infirmière prévenue de son appel. Le RDV a un délai <15jours. Ce service est indépendant de la médecine scolaire.

     

  • Communication avec les étudiants:

    • Elle se fait de façon prioritaire par le biais d’ecampus2

    • Rappel : vous pouvez faire le transfert de mail de votre boite de reception UVSQ, et ecampus2 ne fonctionne pas (ou mal) avec Mozilla : changez de navigateur !

  • Séminaires obligatoires bulletin officiel du MESR (Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche) du 13 février :

    • Mise en place difficile car probleme avec les stages, gardes, enseignements.
      Les 4 thèmes sont :

“- pertinence des soins ;

– organisation des soins primaires ;

– inégalités sociales de santé ;

– violence et maltraitance aux personnes.”

  • Evaluation des étudiants de l’UE consultation libre en M1 :

    • 5 journées à faire quand vous voulez !!

    • La commission rappelle que si ces 5 journées ne sont pas faites, les étudiants risquent un redoublement !

    • Pour l’année prochaine, il faudra simplifier les modalités de validation car ce n’est pas forcément cohérent sur les modalités d’ECNi.  Au 2e semestre, il faudra compléter le cas clinique avec 3 QCMs complémentaires ou faire 5 QI ou 5 QROC.

  • Evaluation des stages : 100% de réponse au premier stage en M1, 80% en D3, 30% en D4.

    • Elle a été envoyée à tous les chefs de service.

    • Une synthèse sera faite et envoyée aux étudiants en fin d’année.

  • SIDES :

    • Système bien rôdé, beaucoup de facs ont fait des examens blancs et facultaires. Système capable de faire plusieurs examens en même temps. Nous sommes nettement en queue de peloton car nous n’avons pas encore les tablettes mais la commission insiste sur le fait que ce ne sont pas les tablettes qui vont changer la donne !

    • 2 épreuves blanches nationales sont toujours prévues (fin 2014 et mi-2015)

    • Situation au local : les tablettes arriveront surement début mai et seront opérationnelles vers fin mai …

    • 2 sessions de 3h d’examens blancs en juin/juillet sont en cours de préparation pour les M1 actuels. Le but est de solliciter rapidement les enseignants du S2 pour qu’ils fassent chacun un dossier progressif et des questions individuelles.

    • Dès l’année prochaine, les M1 et M2 auront tous les examens  sur électronique et mise sur SIDES des cas cliniques à l’issue des examens.

    • 140 tablettes commandées offert par la CASQY … Mais contraint par l’université qui n’a pas encore débloqué les fonds. (A l’heure qu’il est, la situation semble s’être débloquée)

Nous restons à votre disposition pour toute question !
Les élus au conseil d’UFR Sciences de la Santé

 

DFGSM3 :  Caroline Boutelleau, Anne Ladarré, Pierre Bourreau, Guillaume Reichert
DFASM1 :  Florian Manca, Yann Le Clec’h, Audrey Larnaudie, Sébastien Touchard
DCEM3   :  Grégoire Vaquier de la Baume
M2 SF    :  Laura Naveteur
STAPS   :  Agathe Houzelstein
TCEM2   :  Hotman Benhamida

Tutoratpaces.fr : le site commun des tutorats

N’hésitez pas à faire un tour sur http://www.tutoratpaces.fr/ et obtenir plus d’informations sur la PACES et le tutorat en général. Il s’agit du site commun de tous les tutorats de France coordonnées au niveau national par les organisations représentatives des 4 filières de santé que sont :

  • ANEMF (Médecine).
  • ANEPF (Pharmacie).
  • ANESF (Sage-femme).
  • UNECD (Dentaire).

Compte Rendu du Week End de Rentrée de Lyon
Novembre 2013

Etaient présents : Pierre Bourreau, Catherine Conti, Nicolas Mavambu, Alizée Zadoroznyj

Régime de Sécurité Sociale Etudiante 

Contexte : Aujourd’hui, tout étudiant inscrit dans un établissement de l’Enseignement Supérieur doit être affilié au Régime de Sécurité Sociale étudiant (RSSE). De la PACES au DFGSM3, l’étudiant est considéré en tant que tel. Aussi, il est affilié à l’une des mutuelles étudiantes. Il en existe deux types : d’une part la LMDE (La Mutuelle Des Étudiants) et d’autre part les SMER (Sociétés Mutualistes Étudiantes Régionales)

Sauf que : ce système est actuellement décrié:

  • Faible utilisation de l’outil informatique mauvaise gestion par les mutuelles des dossiers
  • Frais de gestion augmentés
  • Qualité du service : délai de création des cartes vitales, retard de remboursement
  • Offres complémentaires souvent peu intéressantes

Afin d’obtenir une gouvernance étudiante au sein de la structure et régler les problèmes de gestion des dossiers, l’ANEMF s’est positionné pour la création d’une branche étudiante au sein de la Caisse National d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAM-TS) dont le Conseil d’Administration serait composé en partie d’étudiants en remplacement de ces mutuelles étudiantes. Cependant une position différente a été choisie à l’issu du Conseil d’Administration de la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) dont l’ANEMF appartient.

Numérus Clausus

Contexte : Aujourd’hui le Numérus Clausus (NC) est un système beaucoup remise en question, en effet on voit apparaître actuellement une forte discussion sur un changement de modalité d’entrée dans les études médicales :

  • Licence santé
  • Mise en place d’expérimentations, ex : PRES
  • CESP-PACES : création de poste pour les reçus collés (ne font pas parti du NC mais ont la moyenne) (Attention : il ne s’agit que de discussion rien n’a encore été mis en place)

Différentes positions sont prises quant au maintien ou non du NC, créant un débat au sein même de la Conférence des Doyen.

Lors des discussions au sein de la structure de l’ANEMF plusieurs axes de réflexion ont été abordés au sujet du NC :

  • Du point de vue du rang social:
    • Un maintien du NC nous assure d’avoir un travail avec un salaire agréable.
    • Ne perdrons nous pas le prestige d’être médecin avec la perte du NC ? (question éthique posé sur la valeur du titre de médecin)
  • D’un point de vue juridique:
    • Si le NC est supprimé il faut réformer toute les études médicales, créer des passerelles entrantes et sortantes.
  • D’un point de vue capacité de formation:
    • La suppression du NC n’entraînerait pas forcément l’augmentation du nombre d’étudiants. Normalement il y a également assez de terrain de stage (si l’on prend en compte qu’il n’y a pas uniquement les PU-PH qui peuvent enseigner).

Le NC ne remplit pas les fonctions pour lesquelles il a été créé. Cependant, dans la mentalité des étudiants il est utile et on ne peut pas faire autrement. Seuls les pharmas remettent en cause le NC (argumentaire : les doublants prennent pharmas par dépit). Plusieurs alternatives s’ouvrent dès lors :

  • Présélection en PACES.
  • Suppression du NC et des ECN puis présentation à un collège propre (pneumo, cardio, …).
  • Recrutement sur dossier ou par test d’aptitudes.
  • Réforme en un système License-Master-Doctorat. (Donc créations de passerelles).

Bref, aucune position ne peut être prise car chaques alternatives ont leurs avantages/inconvénients. Il faut pour cela prendre l’avis des étudiants au national, un sondage et donc nécessaire. Il faut également prendre l’avis des autres filières en santé.

Epreuves Classantes Inter-Regionales

Contexte : Les Épreuves Classantes Nationales (ECN) sont venues remplacer en 2004 le concours de l’internat. Dès le début elles sont très contestées, et ce dès 2005. Dans le paysage politique d’aujourd’hui, plusieurs propositions d’ECIR ont vu le jour, avec des variations importantes. La première différence entre les différents projets est le nombre d’interrégions auxquelles l’étudiant peut se présenter. Certains projets, prévoyaient que chaque étudiant ne puisse présenter que l’interrégion où il a effectué son deuxième cycle. Dans un second temps, certains projets prévoient de passer un nombre réduit d’interrégions, de façon à laisser un choix à l’étudiant, mais à restreindre quand même la mobilité. L’étudiant, pourrait être contraint de présenter son interrégion d’origine. Enfin, la dernière possibilité serait de pouvoir présenter toutes les interrégions.

A l’issue du groupe de travail, plusieurs arguments sont ressortis contre la mise en place des ECIR :

  • réduction du choix (région ou spécialité).
  • réduction du choix mais augmentation de la chance d’obtenir le poste (P6).
  • l’interet de la nationalisation du concours est d’homogénéneiser le niveau national = Retour en arrière vis à vis du SIDES.
  • Historique de l’ECN (A l’époque 2 interrégion (Nord/Sud)) => cela n’a jamais marché.
  • La problématique des déserts médicaux ne se répare pas par les ECir car établis sur une grande superficie territoriale.

L’ANEMF propose donc la rédaction une contribution relatif aux ECIR afin de clairement énoncer un rapport sur sa faisabilité (ou non faisabilité) et apporter l’avis des étudiants afin de porter sa prise de position aux différents interlocuteurs.

Statuts de l’externe

Contexte : Selon l’article 3 de l’arrêté du 17 juin 2013 relatif aux modalités de réalisation des stages et des gardes des étudiants en médecine :

« Un étudiant ne peut être mis dans l’obligation de garde pendant plus de vingt-quatre heures consécutives… Pour chaque nuit, le service de garde commence à la fin du service normal de l’après-midi et au plus tôt à 18 h 30, pour s’achever au début du service normal du lendemain matin et au plus tôt à 8 h 30.

Pour chaque dimanche ou jour férié, le service de garde commence à 8 h 30 pour s’achever à 18 h 30, au début du service de garde de nuit. »

Cependant cela n’est pas respecté pour toutes les facs, pour cela la TEMPO propose à l’ANEMF de se positionner pour qu’un sondage soit réalisé sur le thème des stages, gardes et astreintes du DFASM pour récupérer l’avis des externes afin de juger de leur intérêt pédagogique. Un débat s’ouvre également, en effet, si l’on fait respecter cet arrêté est ce que les stages ne perdraient pas en qualité pédagogique ?

Grève des Sages-Femmes

Contexte : Actuellement les Sages-Femmes (SF) sont en grève afin de faire reconnaître leurs statuts selon les modalités suivantes :

Reconnaissance statutaire des sages-femmes hospitalières

  • Sortie du Titre IV de la fonction publique : « Fonction Publique hospitalière »
  • => Intégration au Titre II : « Fonction Publique d’Etat », dans la catégorie des « Personnels médicaux »
    • On y trouve les PH, les Assistants Chefs de Clinique, les PU-PH etc…
    • Les grilles salariales sont définies par arrêté pour chacun des statut du Titre II
  • On se situe actuellement dans la catégorie « Autres professions de santé » : les paramédicaux hospitaliers ».
    • Nous voulons un statut adapté aux sages-femmes intégré au PMH. On peut imaginer la modification de l’arrêté pour créer une grille sage-femme

La TEMPO ne s’est pas positionné la demande ne nous a pas été exposée de manière claire, et n’ayant pas l’avis de nos étudiants. Nous nous sommes donc abstenus de toute prise de position à l’heure actuelle.

SIDES

Rappel : Le Système Informatique Distribué d’Evaluation en Santé (SIDES) est une plateforme nationale qui servira de base de données dans laquelle les externes pourront s’entraîner gratuitement.

Les critères de sélection afin qu’un dossier fasse partie de la plateforme SIDES qui ont été décidé par la Commission Pédagogique SIDES (CP-SIDES) sont les suivantes :

  • Lien avec les items de l’ECN.
  • Lien avec les documents des référentiels des collèges.
  • Iconographie présente dans les référentiels des collèges.
  • 12-15Q/DP et entre 5 et 8 item/QCM.
  • Taux de réussite lors de partiel >50%.
  • Indice de Kurtosis<4 (reflet d’une distribution normal des notes).
  • Ecart type>20.

iECN

Contexte : La docimologie des iECN a été abordée en CP-SIDES le 8 Novembre et nous a été rapportée par la Vice-Présidente en charge des Etudes Médicales de l’ANEMF, nous rappelons que cette docimologie n’est pas figée et est à risque de changer au cours du temps (même si ce risque est faible) :

Volumétrie des iECN 2016

  • Dossier Clinique Progressif (DP) : 65% : 4 ½ j 3h
    • 6500pts
    • 4x3h : 30min/DP24 dossier
    • 270,8pts/DP
  • Questions Isolés (QI) : 20% : ½ j 3h
    • 2000 pts
    • 1x3h : 120 QI (1,5min/QI)
    • 16,67pts/QI
  • Lecture Critique d’Article : 10%
    • 1000pts
    • 1x2h : 15 QI
    • 66pts/QI
    • Pas de LCA en anglais pour les iECN 2016
  • Test de Concordance de Script (TCS) : 5%
    • 500pts
    • 1h : 60Q (1min/Q)
    • 8pts/Q
    • On passerait la LCA et les TCS la même ½ journées (3h donc)

iECN sur 10 000pts

Epreuve qui durerai 6 ½ journées de 3h

18h cumulées d’épreuves

+ de 500Q

Lors de l’intervention du Pr Couraud, conseiller au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, il nous a été dit qu’un d’ordre logistique a lieu pour la mise en place des iECN, et qu’un risque de report (très faible selon lui) des iECN en 2017 serait possible. Et qu’une réponse serait à venir d’ici 1 à 2 semaines environ.

Il faut savoir que si l’arrêté des iECN ne sort pas en 2013 il n’y aurait pas d’iECN en 2016. L’ANEMF reste donc vigilant quant à la mise de ces iECN 2016, et attendant vivement des réponses de la part des ministères.

D’autres points ont été abordés lors de ce WER, que nous n’avons pas jugé nécessaire de figurer sur notre point, si vous voulez plus d’informations contactez nous, il n’y a pas de problème.

Compte Rendu des Journées d’Eté de l’ANEMF
Juin 2013 

Etaient présents : Catherine Conti, Nicolas Mavambu

International – IFMSA

Les associations locales actives en SCOPE devront rendre aux NEOs/NORE signé et en triple exemplaire le « contrat comités locaux – ANEMF » pour le CA de septembre afin de recevoir leurs Application Forms.

Plan de démographie médicale – PICS

 

Contexte : Un Pôle InterCommunal de Santé (PICS) est une nouvelle vision d’aménagement du territoire français d’un point de vue de la santé développé par l’ANEMF. Il correspond à l’organisation en pôle de trois types de structures :

  • Des maisons de santé pluridisciplinaire;
  • Des permanences qui pourraient accueillir deux professionnels, l’équipe de la maison de santé se relaieraient à l’intérieur de ces permanences de sorte qu’il y ait une présence continue dans cette dernière;
  • Des véhicules de santé pluridisciplinaire qui parcoureraient la zone

Mais pour qu’il existe, il est nécessaire que la télémédecine soit développée.

Dans ce cadre, l’assemblée générale ne s’oppose pas au travail de l’ANEMF, dans la mise en place de la télémédecine, avec des entreprises. Elle mandate également le bureau pour déposer le sigle PICS.

L’ANEMF re-adhérera à la FAGE pour l’année universitaire 2013-2014

DFASM

L’ANEMF demande le retrait de l’enseignement obligatoire du C2i niveau 2 « métiers de la santé » dans l’arrêté cadrant le DFASM

Election du nouveau Bureau National

En voici la composition :

Président : Mathieu Levaillant, étudiant à Angers
Secrétaire Général : Yoann Conan, étudiant à Brest
Trésorière : Raphaëlle Mayer, étudiante à Strasbourg
Secrétaire : Steeve Chevreux, étudiant à St Etienne
Chargée des Relations Presse : Solen Raymond, étudiante à Rouen
Vice Présidente en charge de l’Entrée dans les Études Médicales : Cécile Goré, étudiante au Kremlin Bicetre
Vice Présidente en charge des Études Médicales : Solenne Vasse, étudiante à Caen
Vice Président en charge de la Formation et de l’Evenementiel : Florian Negrello, étudiant à Grenoble
Vice Présidente en charge de la Prévention et de la Promotion à la Santé : Marion Luttun, étudiante à Nantes
Vice Président en charge des Problématiques Professionnelles : Nicolas Romain-Scelle, étudiant à Lyon Est
Vice Président en charge des Publications : Abel Colomes, étudiant à Reims
Vice Président en charge des Questions Sociales : Rodolphe Ledieu, étudiant à Nantes
Vice Présidente en charge du Suivi des Élus : Amélie Sabzé, étudiante au Kremlin Bicetre
Chargé de Mission Élection : Florian Manca, étudiant en fin de DFGSM3 à Paris Ouest
Chargé de Mission Prévention et Promotion de la Santé : Loris Azoyan, étudiant en fin de DFGSM3 à Paris – Pierre et Marie-Curie
NEO-Incoming : Benjamin Cozannet, étudiant en fin de DFGSM3 à Brest
NEO-Outgoing : Alexandre Martinet, étudiant en fin de DFGSM2 à Amiens
NORE : Audrey Larnaudie, étudiante en fin de DFGSM3 à Paris-Ouest
Chargé de Mission Inter-CHU : Thibault Boucher, étudiant en fin de DFGSM3 à Tours