Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Archive pour la catégorie ‘Représentation’

Compte Rendu des Elus Etudiants – Début 2016

Ce CR rassemble les conclusions de la dernière commission pédagogique et du dernier conseil. Nous attendons vos retours et demandes à elusdepo@gmail.com pour préparer les prochains.
Table des matières :

  1. Stages
  2. Partiels et cours
  3. PACES

(Les promos concernées sont traitées par ordre décroissant de niveaux.)

1) Stages

Les élus ont transmis à l’équipe pédagogique les nombreux problèmes rencontrés par les externes au CHI de Poissy en pédiatrie : François Viallard organisera une médiation.

2) Partiels et cours

  • M3 : Il y a encore de la triche pendant les épreuves. Plusieurs types de problèmes ont été rapportés. La surveillance va donc être renforcée.
    Pour ce qui est du barème QCM il sera pour tout le monde en 1, 0.5, 0.2.
    L’entraînement ECNi du 29 janvier va probablement avorter.
    Retour sur les ECNi : il s’est produit un bug informatique non lié à la capacité des serveurs, mais plutôt au logiciel de gestion. Ces problèmes ont révélés un défaut de surveillance de l’examen : un personnel de surveillance spécifique pourrait se justifier.
  • M1-M2-M3 : Un logiciel d’évaluation de cours « SPHINX » pourrait être mis en place. Il est peu probable qu’IPOMEN remplace SIDES dans un futur plus ou moins proche.

3) PACES

Le concours s’est bien passé. Une réunion avec P11 a permis de s’assurer que les modifications de programme toucheront moins PO que KB. En ce qui nous concerne, certaines matières pourraient se voir attribuer un plus grand nombre d’heures. La vidéoconférence pourrait être mise en place dès la rentrée 2016.

 

 

CRCompte Rendu Conseil d’UFR du 5 mars 2015

Le professeur Le FlochPrigent rappelle que le conseil de l’UFR ne peut compter plus de 40 membres en vertu du Code de l’éducation.

I. Point sur les examens sur tablettes et les ECNi

  • pour les M1 M2
  • toujours le même soucis de qualité des sujets
  • quelques soucis notés soit sur place soit pour la correction
  • l’an prochain on rajoute les M3,ce qui fera trois années de front sur tablette
  • incidents techniques à Lille et Lyon demandant de refaire les épreuves :

■ bug durant la mise à jour.

■ Il est donc à prévoir pour chaque partiel une session de rattrapage au cas où il y ait un soucis.

■ Ainsi aux ECNi : la seconde partie de la semaine sera réservée s’il faut repasser jusqu’à toutes les épreuves.

■ Réflexion de la conférence des doyens pour déplacer SIDES qui est à Grenoble vers l’université virtuelle (GIP:Groupement d’Interêt Publique)

  • labélisation CNG :

■ locaux

■ tablettes a priori on utilise celles de la fac

■ personnel qualifié

■ réseau on doit pouvoir utiliser le réseau renater sécurisé et stable.

  • Question de Annane : est ce qu’il faut donner du temps aux secrétaires des PU (professeurs universitaires) pour qu’elles rentrent les épreuves ?

■ en d’autres termes, fautil une personne qualifiée juste pour la saisie ?

■ Cela permettrait que les PU fassent des sujets plus traditionnellement et les envoient à ce groupe spécialisé.

  • Il rappelle que les QROCs sont difficiles à rédiger et corriger pour les professeurs, et demandent plus de temps aux étudiants pendant l’épreuve. C’est pourquoi ils ne sont plus présents à l’ECN.

■ Castaigne rappelle que les responsables d’UE doivent être là en personne pour corriger en temps réel et valider la correction à la fin de l’examen.

■ Hanslik propose de réécrire le règlement des examens pour être sûr que cette procédure soit respectée.

  • Idée de Annane (à très long terme) :

■ l’étudiant passerait dès qu’il se sent prêt et non à une date fixe, ceci pour chaque partiel, on piocherait alors un examen dans la banque de données…

  • On reparle des 4 partiels de réa.

II. Point sur la simulation

  • Le futur chef de projet est mis au courant par Annane au conseil. Il avoue être pris de court et dénonce le fait de n’avoir pas était informé plus tôt.
  • Néanmoins, il affirme la nécessité de locaux dédiés pour ces mannequins de simulation.

■ Il signale qu’ils ne seront d’utilité que pour des spécialités pointues : anesthréa, gynéco. Ils n’ont donc d’intérêt que pour les étudiants du troisième cycle.

■ le Partenariat PublicPrivé, qui régit les locaux de la faculté, ne permet pas de modifier les salles. Une alternative pourrait être un projet de caméra/vidéos pour remplacer les vitres sans teint. (Le principe de simulation est de laisser évoluer l’élève sur le mannequin, dans le cadre d’un exercice de réanimation par exemple, pendant que dans une pièce adjacente le professeur commente à ses camarades sa prise de décision, au travers d’une vitre sans teint.)

■ Annane argue du fait que ce projet est très ancien…

■ Que Paris Saclay serait doté d’un Méga centre de simulation…

■ Il lui est répondu qu’il faudra identifier les disciplines auxquelles les mannequins pourraient servir, trouver des référents, puis les former.

■ Annane: le Diplôme Universitaire de simulation ne peut être un prérequis pour enseigner la simulation, qui sera assurée par des enseignants rattachés à l’UFR.

■ Pour le prochain conseil on doit avoir une proposition de champs disciplinaire pour la simulation. Un projet pédagogique doit être prévu.

■ Hanslik propose de commencer sur la gynécoobs (car ils le font déjà).

III. Point sur les stages

  • Retour diosel (voir Compte rendu de la comission pédagogique). Volonté d’uniformiser les critères d’évaluation des stages sur toute les facs, permettant une comparabilité entre elles par les doyens.

IV. Point d’information sur le DPC

  • c’est la formation continue des professeurs.

V. Discussion et vote sur le projet de tutorat de la prérentrée 2015 pour les PACES

Pourtant sujet premier à l’ordre du jour, il fallut qu’Adrien le Guillou rappelle au Doyen que cette question devait être traitée avant la fin du conseil.
François Baugard défendit alors la pérennisation de la prérentrée, statistiques à l’appui.
Le principe de la prérentrée fut voté à l’unanimité.

Elections du conseil d’UFR 2015-2017 : profession de foi de la liste Bouge ta Fac!

Bouge ta fac avec tes associations !

Cher(e)s étudiantes et étudiants de l’Université des Sciences de la Santé Simone Veil,

Nous arrivons à un moment clef de la vie de notre faculté : l’élection du futur conseil d’UFR (Unité de Formation à la Recherche). En effet, le 5 février 2015, vous pourrez choisir vos élus étudiants, vos représentants pour deux ans. Les urnes seront ouvertes de 9H à 16H, dans la fac, à l’hôpital Ambroise Paré ou à l’hôpital Foch .

Nous appartenons à la liste “Bouge ta fac avec tes associations”, soutenue par la TEMPO (Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest) dont le TUTORAT est l’un des pôles, l’AESFPO (l’Association des Sages-Femmes de Paris Ouest), l’ANEMF (l’Association Nationale des Etudiants en Médecine de France), l’ANESF (Association Nationale des Etudiants Sage-Femme) et la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes). Nous vous apporterons un soutien quotidien et défendrons vos préoccupations et vos droits en  conseil.
Voici une partie de notre programme que nous comptons mettre en oeuvre pendant notre mandat :

PACES :

·   Pérenniser la pré-rentrée du tutorat dans les locaux

·   Mise à disposition des annales

·   Amélioration de l’enseignement en PACES

·   Mise en place d’une évaluation des professeurs

L2-L3 :

·   Continuer le cadrage des stages infirmiers et de sémiologie en L2 et L3.

·   Revoir les modalités de redoublement entre la L3 et le M1

Externes :

·   Mise en place d’un e-carnet de stage

·   Travail sur les ECN informatisées de 2016, ainsi que la mise en place d’ECN blanches associatives. Par la suite, créer et pérenniser un tutorat d’externes.

·   Incitation continue pour le développement de la Bibliothèque Universitaire d’Ambroise Paré et pour la création d’une nouvelle faculté aux alentours de Boulogne.

·   Continuer la mise en place des échanges inter-CHU

·   Cadrer les horaires plus nettement pour les stages et mettre en place des sanctions pour les stages ne respectant pas les règles.

Sages-Femmes :

·   Continuer l’intégration universitaire des Sages-Femmes de Poissy.

.   Essayer d’améliorer les lieux de stages qui sont parfois à de très longues distances

.   Obtenir l’indémnité des transports

.   Aligner le salaire des étudiants en M1 sages- femmes avec celui des M1 médecine

Général :

·   Mise en place d’un vice-doyen étudiant faisant le lien entre l’administration et l’équipe d’élus. De plus, ce dernier pourra avoir rendez-vous regulièrement avec le doyen pour discuter des dossiers en cours.

·   Développement de la vie étudiante

·   Rendre accessible aux étudiants (à partir de la deuxième année d’étude de science de la santé) le parking sous l’UFR, adaptation des locaux facultaires aux étudiants .

·   Continuer la défense continuelle des étudiants à travers la réécriture du règlement des stages, avec la dénonciation des astreintes illégales du dimanche, des astreintes inutiles du samedi …

·   Diffusion en amphithéâtre, par webconférence, des cours dans les différents hôpitaux et dans la faculté.

·   Permettre une intégration progressive de l’UFR dans l’université Paris Saclay.

·   Mise à disposition facilitée aux étudiants des décrets et arrêtés les concernant.

·   Mise en place d’un enseignement numérique de qualité avec de nombreuses iconographies ainsi qu’un enseignement ciblé d’imagerie en ligne.

La vie étudiante, certains en parlent, nous la faisons. En espérant vous voir nombreux dans les isoloirs.

 

Associativement Votre

L’équipe :

  1. Elie Banide (L2médecine)/ Pierre Bourreau (L3 médecine)

  2. Camille Ormancey (L3 médecine)/ Mailys Cohu (L3 médecine)

  3. Thibaud Bertrand (L2 médecine)/ Simon Perrot (L3 médecine)

  4. Raphaëlle Passot (L2 médecine)/ Laurana Puech (L2 médecine)

  5. Stefan Neral (T2)/ François Baugard (L3 médecine)

  6. Laura Perri (L2 Sage-femme)/ Lauriane Hupin-Genty (L2 Sage-femme)

  7. Adrien Le Guillou (M2 médecine)/ Grégoire Vaquier (D4 médecine)

CR : Conseil d’UFR – Commissions Hospitalières et Pédagogiques d’octobre 2014

1. Hospitalier 

Législation :

D’après l’arrêté 2013, le doyen rappelle que :
  • les gardes de 24h sont normalement interdites : une garde ayant une durée officielle de 12h est suivie obligatoirement d’un repos de garde de 11h, empêchant donc d’enchaîner deux gardes soit 24h.
  • 5 demi-journées maximum par semaine (hors garde) : les étudiants venant dans les services le samedi matin doivent avoir une matinée off dans la semaine, pour avoir en tout 5 matinées maximum

Au vu de l’organisation actuelle des services, il est clair que ce ne sont PAS aux étudiants d’en informer les différents médecins. Une concertation aura lieu avec les bureaux des affaires médicales des différents hôpitaux ainsi que les chefs de service pour leur « rappeler » la réglementation.

Nous ne savons pas comment la faculté avisera pour le respect de ces deux principes … Théoriquement, tout service ne respectant pas ceci devrait ne plus avoir d’externe (soit au moins 3/4 des stages)...

NB : il ne s’agit pas ici d’un débat pour savoir l’intérêt d’une garde de 12h ou de 24h/astreintes ou encore de comment devrait être le code du travail français ou autre mais de l’application de la loi ministérielle. Merci de ne pas nous faire un procès sur la philosophie des textes de loi, c’est parfaitement inutile car cela ne dépend pas de nous à ce stade. 

Paye des gardes :

La paye est marquée noir sur blanc dans la loi.
Si vous avez un souci à ce niveau là, vous pouvez dans ce cas ci voir la DRH de l’hôpital concerné et si elle refuse, nous en avertir. Nous voyons régulièrement les directeurs des différents hôpitaux et une remarque à ce moment peut mieux passer (surtout si elle vient du doyen).

Choix de stage DFASM2 (5ème année) :

Suite à une situation difficile pour la scolarité (deux personnes en arrêt maladie, la responsable des stages en congé maternité, les inscriptions de certains étudiants non faites et des césures non informées…), le nombre de stage proposé était largement supérieur au nombre d’étudiants.

Or, les terrains de stage en médecine générale n’ont pas été tous pourvus =>  ce qui fait que certains ne pourront pas faire de stage de MG en fin d’année.

Or, il s’agit du seul obligatoire dans le cursus selon les textes (et l’UFR est bien ennuyée comme beaucoup d’autres).

Par conséquent :

  • TOUS les terrains de stage de MedGé doivent être pourvus aux prochains choix 
    Si non, les stages restants seront pourvus peut-être (décision non encore prise) par des externes tirés au sort parmi ceux n’ayant pas fait médecine générale …. nous avons expliqué que cela contredisait la notion de « choix »
  • Il reste 4 places en médecine générale pour le stage 2
Si certains souhaitent changer leur choix de stage 2 de spécialité avec l’un des terrains vacants de MedGé, ils peuvent le demander et nous envoyer un mail. Ainsi, pour le 3 et 4ème semestre, ils ne devront pas faire médecine générale. Les terrains vacants sont :

1 : Chatou / Sevres / Croissy- sur-Seine ( 1 place )
2 : Villepreux / St Nom la Breteche / Plaisir ( 1 place)
6 : Le Mesnil St Denis / Plaisir / St Cyr l’Ecole (2 places) 

Stage de sémiologie L2-L3 :

Suite aux demandes de certains chefs de service, un rappel a été fait sur leur utilité dans l’apprentissage de la sémiologie, de l’interrogatoire, la relation médecin malade et des observations.

Ce stage dure uniquement 3 semaines temps plein, seul 10% d’absence justifiée est légalement tolérée. Les journées manquantes, hors cause médicale, doivent être rattrapées.

Indemnités de transport :

Sèvres refuse pour le moment de payer les indemnités de transport. Avant de pouvoir conclure sur ce sujet, une vérification sera faite… (le nombre de kilomètres varie selon le logiciel utilisé…)

2. Pédagogie 

SIDES et Examens :

Les examens des M1 et des M2 se feront exclusivement sur tablette. Pour une question matérielle et de personnel, ce ne sera pas le cas pour les L2 et L3 comme initialement prévu. Nous restons vigilants quant à cette application.

Bibliothèque d’Ambroise Paré :

Elle était à deux doigts de fermer. Suite aux remarques étudiantes, le vice doyen Pr Dubourg et le Pr Vayssiere ont concouru à l’ouverture de deux postes d’agents et la prise de vacataires pris pour les salles de cours.

Cette configuration permet normalement l’assurance de l’ouverture. …

Néanmoins le nombre de personne est strictement vérifié pour s’assurer de son « utilité » …

3. Autres 

Disciplinaire :

Le doyen Pr Annane a rappelé clairement et fermement :

 » Il est inadmissible que étudiants en 2ème année concourent au chahut des amphithéâtres [ ….]. Les tuteurs ayant été pris sur le fait ne verront pas leur UE Tutorat validée. Les suivants ou ceux n’ayant pas compris risquent de manière très probable et certaine l’exclusion « 

Pr De Mazancourt a reçu les concernés et déconseille tout dérangement des cours de nos PACES.

Ethique :

Si vous êtes intéressés par ce sujet et avez du temps les Jeudi, les rencontres Hippocrate à l’UFR de Médecine Paris Descartes traitent de différents thèmes dont voici le programme => http://www.medecine.parisdescartes.fr/?page_id=6672
En espérant que tout va bien,
Bien à vous,
Vos élus.
Les élus au conseil d’UFR Sciences de la Santé

DFASM1 :  Caroline Boutelleau, Anne Ladarré, Pierre Bourreau, Guillaume Reichert
DFASM2 :  Audrey Larnaudie, Florian Manca, Yann Le Clec’h, Sébastien Touchard
DCEM4 :  Grégoire Vaquier de la Baume
TCEM2   :  Hotman Benhamida

CR : Conseil d’UFR de juin 2014

1. Indemnité forfaitaire de transport: 

Vos élus ont redemandé pour la mise en place des indemnités forfaitaires, la plupart des hopitaux ne l’ayant pas réalisée. Par ailleurs, un communiqué de presse avait été diffusé le mois précédent à ce sujet ( ci dessous ). Le doyen a rappelé l’obligation des établissements accueillant les étudiants à respecter ce droit.

Concretement : c’est l’établissement accueillant qui doit payer => tous les hopitaux sauf Ste Perine – Ambroise Paré et Garches

2. Tablettes et SIDES

Les tablettes ont été reçues et assurées anti casse +/- antivol

Nous n’avons pas volé les tablettes de Paris V ( O.Dubourg)

Dès l’année prochaine, la totalité des examens seront sur les tablettes. Ceci vaudra pour toutes les promotions (même les D3 – D4).

Au sujet des partiels des DCEM2 ( objectif ECN2016) :

Suite aux différents remarques formulées par les étudiants :

  • Orthopédie: aucun cas clinique pour les D2, ce sont les mêmes 3 sujets depuis 5 ans. Il y a eu des QCM en lien avec le programme, pas du tout en lien avec l’ECN, ou encore hors programme.
  • ORL : rien à voir; un véritable partiel de P2/D1
  • Neurologie : partiel sous les anciennes modalités

=> Les partiels ne préparent pas à l’ECN, les étudiants sont inquiets car ils n’ont pas de quoi s’entrainer.             .

“je ne resterai pas sans réagir sur le fait que vous dites que les enseignants ne font pas cet effort” “je rappelle que c’est au niveau de la commission pédagogique que ces questions doivent se discuter”. “Depuis que l’ECN existe, le classement cumulé des UFR de France nous classe dans les 3 premiers.” (D. Annane )

Les remarques des étudiants n’ont donc pas été prises en compte à ce conseil. Nous ferons le maximum pour qu’elles soient entendues dans les commissions suivantes.

3. PACES:          

Expérimentation pour la PACES 

Vos élus ont demandé à ce que notre UFR ne fasse pas une expérimentation sur la PACES. Plusieurs raisons sont évoquées notamment ceux de finance ( gouffre dans une UFR deja limitée ) , la pertinence ( pas d’assurance que l’expérimentation soit reconduite, pas de modalité claire ) et l’intérêt pour nos PACES ( pas plus de passerelle sortante )

Un vote tres serré a eu lieu : 11 contre ( dont 8 voix étudiantes ), 10 pour 9 abstention. 

Il n’y aura donc PAS d’expérimentation sur la réorientation précoce en PACES.

Pré rentrée du Tutorat: L’ouverture de la faculté à partir du 18  Aout est désormais possible, en partie grace à la présence des enseignants en maïeutique sur le site et Bouygues qui ne facturera pas la prestation

Concours et Programme

L’épreuve statistique passera de 1h à 1h30. Par ailleurs, pour le premier semestre de PACES, les épreuve dureront sur une journée et non une journée et demi. Cela permet notamment une cohérence avec les universités parisiennes et faire 5000€ d’économie.

4. Bibiliothèque Universitaire d’Ambroise Paré: 

Le déplacement des travaux a été décidé pour éviter la nuisance sonore : le transformateur change de place. O. Dubourg confirme que la fermeture n’est pas décidée et qu’une demande a été adressée pour la création d’une surface supplémentaire de l’UFR avec l’ouverture d’une BU.

5. Modification et vote des modalités de controles de Connaissances

L2-L3: si l’étudiant a 10/20 à une UE- si moins de 6/20 à une matière, il repasse l’ensemble.

M1: chaque étudiant doit faire gynéco et pédiatrie dans le même semestre, entraine une problématique dans l’équilibre des ECTS mais solution trouvée. UE ostheo et UE ophtal en 1er , UE dermato au 2eme

Modification du redoublement: redoublement si 4 UE  n’ont pas été validé.

UE optionnel: la chirurgie dans les ECN. Pour 20 étudiants. Maniement des instruments. Aucun cout n’a été annoncé pour cette formation. Une vérification des couts pour une validation aura lieu au prochain CA ainsi que la question de l’assurance des étudiants.

Bien à vous,

Les élus au conseil d’UFR Sciences de la Santé

DFGSM3 :  Caroline Boutelleau, Anne Ladarré, Pierre Bourreau, Guillaume Reichert
DFASM1 :  Florian Manca, Yann Le Clec’h, Audrey Larnaudie, Sébastien Touchard
DCEM3   :  Grégoire Vaquier de la Baume
M2 SF    :  Laura Naveteur
STAPS   :  Agathe Houzelstein
TCEM2   :  Hotman Benhamida