Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Archive pour la catégorie ‘Réglements’

Charte des Ronéoboss

En adhérant à la TEMPO, je m’engage à intégrer le système des ronéos et à en respecter la charte ad hoc. Le non-respect de cette charte ou du règlement intérieur de la TEMPO entraînera l’encaissement d’un chèque de caution.

En tant que ronéoboss, je m’engage à respecter les points suivants :

  • Obligation d’aller en cours lorsque mon nom est inscrit sur le planning et d’arriver à l’heure.
  • Distribuer les fiches au début du cours, les ramasser à la fin et transmettre la synthèse des fiches.
  • Repérer les ronéotteurs, se présenter, et donner son mail.
  • Récupérer les diapos du professeur et les transmettre à l’adresse ad hoc.
  • Faire respecter le délai de 48h aux ronéotteurs en les sollicitant au moins par mail si besoin est.
  • Accuser réception de la ronéo aux ronéotteurs.
  • Relire la ronéo rigoureusement en 3 étapes :
  1. Le fond (vérifier que tout est présent dans la ronéo en comparant avec les notes prises en cours, et que tous les termes nouveaux sont bien définis)
  2. L’orthographe et la syntaxe (vérifier que toutes les phrases ont un sens, qu’elles sont claires, et vérifier les fautes d’orthographe et de grammaire basiques)
  3. La mise en forme (vérifier que tous les schémas sont au bon endroit, à côté des bonnes légendes, que rien ne dépasse du cadre des impressions, que les titres sont dans le bon style, etc.).
  • Vérifier la page de garde et actualiser le plan.
  • Combler les fins de page par des blagues.
  • Ne pas hésiter à renvoyer la ronéo si les fautes parmi les trois points suivants sont trop nombreuses. Ce renvoi doit être motivé et justifie une augmentation du délai des ronéotteurs et du ronéoboss pour renvoyer la ronéo (jamais au-delà du dimanche soir 18h pour le ronéoboss).
  • Envoyer la ronéo au ronéomaster aussi tôt que possible, dans l’idéal maximum 72h après le cours (sauf pour les cours du vendredi pour lesquels les ronéos doivent être envoyées le dimanche à 12h, sauf en cas de problème).
  • Une fois la ronéo envoyée au ronéomaster, le ronéoboss se porte garant de sa qualité : il en est donc le seul responsable.

Il est important de comprendre que la ronéo doit se suffire à elle-même, c’est-à-dire qu’on doit pouvoir la lire et la comprendre sans avoir besoin d’aller chercher sur internet ou dans des livres.

En ce qui concerne les styles et la mise en page, pour plus d’information, référez-vous à la ronéo explicative du dossier « Documents utiles pour les ronéos ».

Charte des Ronéotteurs

En adhérant à la TEMPO, je m’engage à intégrer le système des ronéos et à en respecter la charte ad hoc. Le non-respect de cette charte ou du règlement intérieur de la TEMPO entraînera l’encaissement d’un chèque de caution.

En tant que ronéotteur, je m’engage à respecter les points suivants :

  • Obligation d’aller en cours lorsque mon nom est inscrit sur le planning et d’arriver à l’heure.
  • Ronéo à envoyer au ronéoboss au cours des 48h suivant le cours.
  • Envoyer les diapositives du professeur au responsable diapo le soir même du cours (ou si le prof refuse de les donner, d’envoyer un mail pour prévenir).
  • Format LibreOffice.
  • La page de garde : remplir toutes les cases :
  1. Matière
  2. Nom du professeur
  3. Titre du cours
  4. Nom de l’équipe des ronéotteurs (pas de surnom !)
  5. Date sous format jj/mm/aaaa
  6. Numéro de la semaine (la semaine 1 correspond à la première semaine de cours)
  7. Nom du ronéoboss
  8. Remarques (remarques faites par le prof sur le cours précédent, points sur lesquels le prof a insisté, informations diverses données par le prof)
  9. Plan actualisé.
  • Utiliser uniquement les styles proposés.
  • Pas d’abréviation (sauf acronymes communément admis et expliqués au début de la ronéo).
  • Limiter au maximum le nombre de fautes d’orthographe.
  • Définir systématiquement les mots nouveaux.
  • Ne pas laisser un schéma non légendé.
  • Laisser les images en couleur et les mettre en page (pas trop grandes et bien placées).
  • Grouper tous les éléments d’un même schéma.
  • Eviter les espacements inutiles et travailler la mise en page.
  • Pas de photos inutiles.
  • Eviter les processus (SUCEUH !) et compagnie, on n’est plus en P1.
  • Fusionner la partie de chaque membre du binôme avant de l’envoyer au ronéoboss
  • Relire la ronéo avant de l’envoyer au ronéoboss.

Il est important de comprendre que la ronéo doit se suffire à elle-même c’est-à-dire qu’on doit pouvoir la lire et la comprendre sans avoir besoin d’aller chercher sur internet ou dans des livres.

En ce qui concerne les styles et la mise en page, pour plus d’information, référez-vous à la ronéo explicative du dossier « Documents utiles pour les ronéos ».

STATUTS de la TEMPO

ARTICLE 1 : Définition

II est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre « TEMPO ».

 

ARTICLE 2 : Buts de l’association

Cette association a pour buts :

1) La défense des intérêts des étudiants en médecine de l’UFR des Sciences de la Santé de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines auprès des pouvoirs publics, indépendamment de tout clivage politique et/ou religieux.

2) La représentativité aux différents conseils et aux différentes instances associatives auxquelles peut adhérer la TEMPO.

3) La prestation de services aux étudiants, et notamment :

  • le tirage des « ronéos » à prix coûtant ou inférieur (excepté l’encaissement des chèques de caution),
  • la commande de matériel médical,
  • l’organisation du tutorat destiné aux PACES.

4) L’animation de la vie universitaire, et notamment l’organisation de prestations visant à réunir et à divertir les étudiants de Paris-Ouest.

 

ARTICLE 3 : Siège social

L’association est basée au 2 avenue de la source de la Bièvre, 78180 Montigny le Bretonneux.

 

ARTICLE 4 : Moyens utilisés

Pour atteindre ses buts, la TEMPO peut utiliser tous les moyens permis par la Loi.

 

ARTICLE 5 : Ressources

 Les ressources de l’association comprennent :

  • Le montant des droits d’entrée, (cotisations)
  • Les subventions ou dons de l’état, des départements ou communes, associations, fédérations, organismes privés ou publics, fondations,
  • Les recettes provenant de biens vendus ou de prestations fournies par l’association,
  • Du revenu de ses biens,
  • Toute autre ressource autorisée par la Loi.

 

ARTICLE 6 : Membres

1) Catégories

L’association se compose de membres adhérents et de membres temporaires. Lors de l’adhésion est fournie une carte d’adhérent.

  • Sont membres adhérents : Les étudiants inscrits en Médecine à l’UFR des Sciences de la Santé de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines de la 2èmeà la 6ème année qui se sont acquittés de la cotisation unique fixée par le règlement intérieur. Ils bénéficient de tous les buts de l’association.

 

  • Sont membres temporaires :
  1. Les étudiants inscrits en PACES à l’UFR des Sciences de la Santé de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines qui se sont acquittés de la cotisation unique fixée par le règlement intérieur. Ils bénéficient d’une carte d’adhérent, de la représentation dans les différents conseils, ainsi que la défense de leurs intérêts.
  2. Les membres non-inscrits en tant qu’étudiants en médecine dans la faculté de Simone Veil entre la 2e et la 6e année pour lesquelles une cotisation – dont le montant fixé par le bureau – a été versée au préalable à l’association. Cette close statutaire ne serait pas applicable dans le cadre du Week-End de Rentrée et du Week-End d’Intégration.

 

2) Acquisition de la qualité de membre

L’acquisition de la qualité de membre (adhérent ou temporaire) de l’association est subordonnée au respect des conditions suivantes : payer la cotisation fixée par le règlement intérieur et respecter les valeurs de l’association transmises lors de l’adhésion. Lors de l’adhésion, un exemplaire des statuts et du règlement intérieur est distribué à l’adhérent et/ou envoyé par mail.

 

3) Perte de la qualité de membre

La qualité de membre se perd :

  • Par le décès,
  • Par la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non-paiement, même unique, de la cotisation, des événements et prestations proposés par l’association ou pour motif grave,
  • Par démission, ceci ne donnant lieu à aucun remboursement. L’intéressé sera invité à se présenter devant le conseil d’administration pour fournir des explications, le cas échéant, à exprimer devant l’assemblée générale ses justifications.
  • Pour les membres adhérents : Quand l’étudiant n’est plus inscrit entre la 2èmeet la 6ème année à l’UFR des Sciences de la Santé de l’Université de Versailles-Saint-Quentin en Yvelines.
  • Pour les membres temporaires : À la fin de l’année universitaire.

 

ARTICLE 7 : Conseil d’administration                                                     

1) Composition

L’association est dirigée par un Conseil d’Administration composé de :

  • un président
  • un secrétaire général
  • un trésorier
  • les vice-présidents

 

Les CMs disposent du droit de vote en CA à l’exception des CMs pour lesquels un mandat a déjà été réalisé selon les statuts conformes en vigueur ainsi que pour les CM dont le mandat a été validé par un vote en CA par un bureau dont la fin de mandat aura été actée par une démission en Assemblée Générale Ordinaire.

 

2) Conditions d’accessibilité

Le Conseil d’Administration est élu par l’Assemblée Générale ordinaire annuelle de passation et jusqu’à la suivante, dont les modalités de vote sont définies chaque année par le Conseil d’Administration en activité. Ce Conseil d’Administration se compose de membres adhérents, non membres d’un réseau associatif qui n’est pas soutenu par la TEMPO. De plus, toute personne ayant un conflit d’intérêt avec l’association TEMPO de par son engagement auprès d’une préparation payante à but lucratif au concours de fin de première année, quelle que soit sa forme, ne peut pas exercer de poste aux pôles présidence, tutorat, élus et ANEMF.

 

3) Perte de la qualité d’administrateur 

Les fonctions d’administrateurs cessent par :

  • la démission écrite
  • la perte de la qualité de membre de l’association
  • la révocation par l’assemblée générale, laquelle peut intervenir ad nutum et sur simple incident de séance, ou encore par la dissolution de l’association. Cette révocation peut aussi se faire par une motion de défiance. Pour cela, il faut que le quorum soit respecté et que la décision soit approuvée par 2/3 des membres adhérents (présents ou ayant une procuration). Les votes ont lieu à bulletin secret.
  • la révocation par le Conseil d’administration : pour cela il faut que 75% des administrateurs soient représentés (présents ou procuration) et que la décision soit approuvée par 75% des administrateurs représentés. Les votes ont lieu à bulletin secret.

En cas de vacance ou de démission ou de révocation d’un ou plusieurs poste(s) d’administrateur élu(s), le conseil d’administration peut les pourvoir provisoirement par choix du conseil. Les remplaçants ainsi choisis occupent les fonctions de(s) administrateur(s) précédent(s) mais n’ont pas le droit de vote au conseil d’administration. Les postes sont pourvus définitivement par l’assemblée générale suivante (exception faite pour le président et le trésorier dont le poste doit être pourvu dans les 3 semaines suivant la perte de fonction par une nouvelle Assemblée Générale)

Les mandats des administrateurs ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des administrateurs remplacés.

 

4) Pouvoirs

Le conseil d’administration est investi des pouvoirs les plus étendus, pour gérer, diriger et administrer l’association, sous réserve de ceux statutairement réservés aux assemblées générales, et notamment :

  • Il définit la politique et les orientations générales de l’association,
  • Il arrête les grandes lignes d’action, de communication et relations publiques,
  • Il arrête les comptes de l’exercice clos,
  • Il prononce l’exclusion des membres adhérents,
  • Il rédige et vote le règlement intérieur

 

5) Fonctionnement

Le conseil d’administration se réunit au moins une fois tous les deux mois à l’initiative et sur convocation du président.

Il peut aussi se réunir à l’initiative de 25% de ses membres, et sur convocation du président.

Dans les deux cas, les convocations sont effectuées au moins par mail, au moins sept jours avant la date fixée pour la réunion.

L’ordre du jour est établi par le président qui est tenu d’y ajouter une catégorie « questions diverses ».

Quand le conseil d’administration se réunit à l’initiative de 25% de ses membres, ceux-ci peuvent exiger l’inscription à l’ordre du jour des questions de leur choix.

Le conseil d’administration ne peut valablement délibérer que si 25% de ses membres sont présents.

Les décisions sont prises à la majorité simple (sauf les votes de révocation). En cas de partage des voix, celle du président est prépondérante.

Tout administrateur empêché peut se faire représenter par un autre administrateur muni d’un pouvoir spécial à cet effet dans la limite d’une seule procuration par personne (c’est-à-dire qu’une chaque personne ne peut porter qu’une procuration).

Le vote par correspondance n’est pas autorisé.

Le conseil d’administration peut entendre toute personne susceptible d’éclairer ses délibérations.

II est tenu procès-verbal des réunions du conseil d’administration. Les procès verbaux sont établis sans blanc ni rature, et signés par le président et un administrateur, ils sont retranscrits dans l’ordre chronologique et accessibles à tout membre adhérent.

 

ARTICLE 8 : Règlement intérieur

Un règlement intérieur, élaboré par le conseil d’administration, précise et complète, en tant que besoin, les dispositions statutaires relatives au fonctionnement de l’association

L’adhésion aux statuts emporte de plein droit l’adhésion au règlement intérieur.

Il est voté par le conseil d’administration et affiché dans le local (avec les statuts).

Toute modification du règlement intérieur doit être communiquée aux membres adhérents.

 

ARTICLE  9 : Président

 1) Qualités

Le président cumule les qualités de président du conseil d’administration et de l’association.

 

2) Pouvoirs

Le président assure la gestion quotidienne de l’association. Il agit au nom et pour le compte du conseil d’administration, et de l’association, et notamment :

  • Il représente l’association dans tous les actes de la vie civile, et possède tous les pouvoirs à l’effet de l’engager,
  • Il a qualité pour représenter l’association en justice, tant en demande qu’en défense. II ne peut être remplacé que par un mandataire agissant en vertu d’une procuration spéciale,
  • Il peut, avec l’autorisation du conseil d’administration, intenter toute action en justice pour la défense des intérêts de l’association, consentir à toute transaction et former tout recours,
  • Il convoque le conseil d’administration et les assemblées générales, fixe leur ordre du jour, et préside leur réunion,
  • Il est habilité à ouvrir et faire fonctionner, dans tout établissement de crédit ou financier, tout compte et tout livret d’épargne, sous réserve d’acceptation par le conseil d’administration,
  • Il exécute les décisions arrêtées par le conseil d’administration,
  • Il signe tout contrat d’achat ou de vente et plus généralement tous les actes et tous les contrats nécessaires à l’exécution des décisions du conseil d’administration et des assemblées générales,
  • Il peut procéder au paiement des dépenses et à l’encaissement des recettes, en accord avec le trésorier,
  • Il présente les budgets annuels, et contrôle leur exécution,
  • Il présente un rapport d’activités à l’assemblée générale annuelle,
  • Il peut déléguer, par écrit, ses pouvoirs et sa signature ; il peut à tout instant mettre fin aux dites délégations.

Tout acte, tout engagement dépassant le cadre des pouvoirs ci-dessus définis devra être autorisé préalablement par le conseil d’administration.

 

ARTICLE 10 : Trésorier

Le trésorier établit ou fait établir sous son contrôle, les comptes annuels de l’association. Il procède à l’appel annuel des cotisations. II établit un rapport financier, qu’il présente avec les comptes annuels à l’assemblée générale ordinaire annuelle.

II procède au paiement des dépenses et à l’encaissement des recettes. Il peut être assisté dans ses fonctions par un trésorier adjoint.

 

ARTICLE 11 : Secrétaire général

Le secrétaire général veille au bon fonctionnement matériel et administratif de l’association. Il établit, ou fait établir sous son contrôle, les procès verbaux du conseil d’administration et des assemblées générales. Il tient, ou fait tenir sous son contrôle, les registres de l’association. Il procède, ou fait procéder sous son contrôle, aux déclarations auprès de la préfecture, et aux publications au Journal Officiel, dans le respect des dispositions légales ou réglementaires.

Il peut agir par délégation du président.

Il peut être assisté dans ses fonctions par un secrétaire général adjoint.

 

ARTICLE 12 : Vice-présidents

Les vice-présidents sont en charge de l’administration d’un pôle, par délégation du président. Ils ont une voix délibérative pendant le Conseil d’Administration et peuvent proposer des Chargés de Missions pour leurs pôles. Ces Chargés de Missions seront validés par le Conseil d’Administration.

 

ARTICLE 13 : Assemblées générales

 1) Dispositions communes

Toutes les personnes le désirant ont accès aux assemblées générales, mais seuls les membres adhérents de l’association, à jour de cotisation, participent aux votes.

Les assemblées générales sont convoquées au moins une semaine à l’avance. La convocation contient l’ordre du jour fixé par le président. Quand les assemblées générales sont convoquées à l’initiative d’une fraction de ses membres, ceux-ci peuvent exiger l’inscription à l’ordre du jour des questions de leur choix.

Au début de chaque réunion, l’assemblée générale appelée à délibérer, procède à la désignation d’un modérateur. Celui-ci est issu des membres adhérents et n’est pas membre du Conseil d’Administration.

Le modérateur préside les assemblées générales, expose les questions à l’ordre du jour, et conduit les débats.

Les assemblées générales ne peuvent statuer que sur les questions figurant à l’ordre du jour, à l’exception de la révocation des administrateurs.

Toutefois, à la fin des assemblées générales, une audition libre est proposée aux membres adhérents présents, afin qu’ils expriment librement des questions non traitées.

Les assemblées générales sont ordinaires ou extraordinaires : leurs décisions régulièrement adoptées sont obligatoires pour tous,

Le vote par procuration est admis et limité à un par personne (c’est-à-dire qu’une personne ne peut porter qu’une procuration),

Les assemblées générales peuvent entendre toute personne susceptible d’éclairer leurs délibérations,

Les votes ont lieu à main levée, hormis pour l’élection et la révocation des administrateurs où il a lieu à bulletin secret, seuls les membres adhérents ont le droit de vote,

Il est tenu procès-verbal des délibérations et résolutions des assemblées générales Les procès verbaux sont établis sans blanc ni rature, et signés par le président de l’association en exercice lors de l’assemblée et du modérateur de séance : ils sont retranscrits dans l’ordre chronologique, sur le registre des délibérations de l’association. Ils sont communiqués, par écrit aux membres adhérents.

 

2) Assemblées générales ordinaires

  1. a)      Pouvoirs

L’assemblée générale ordinaire se réunit une fois par an à la fin du mandat du conseil d’administration et à chaque demande du Conseil d’Administration.

Elle entend le rapport d’activité de chaque administrateur, ainsi que le bilan financier.

Elle apprend les comptes de l’exercice clos et donne quitus de leur gestion aux administrateurs.

Elle procède à l’élection au suffrage universel, à bulletin secret, du conseil d’administration.

Elle autorise le conseil d’administration à signer tous actes, à conclure tout engagement, et à contracter toute obligation qui dépasse le cadre de ses pouvoirs statutaires.

Elle délibère sur toutes les questions figurant à l’ordre du jour, et ne relevant pas de la compétence exclusive d’un autre organe de l’association.

 

  1. b)      Quorum et majorité

L’assemblée générale ordinaire ne peut valablement délibérer que si 10% de ses membres adhérents sont présents. A défaut de quorum sur première convocation, l’assemblée générale est à nouveau convoquée, mais à sept jours au moins d’intervalle et avec le même ordre du jour, cette fois elle peut valablement délibérer, quel que soit le nombre de membres présents.

Les décisions sont prises à majorité simple des suffrages exprimés.

 

3) Assemblées générales extraordinaires

  1. a)      Pouvoirs

L’assemblée générale extraordinaire a compétence pour procéder à la modification des statuts, à la dissolution de l’association et à la dévolution de ses biens, et à la fusion ou transformation de l’association.

D’une façon générale, elle a compétence pour prendre toutes décisions de nature à mettre en cause son existence ou à porter atteinte à son objet essentiel.

Elle est convoquée chaque fois que nécessaire, à l’initiative du président ou à l’initiative d’au moins vingt de ses membres.

 

  1. b)      Quorum et majorité

L’assemblée générale extraordinaire ne peut valablement délibérer que si 10% de ses membres adhérents sont présents. A défaut de quorum sur première convocation, l’assemblée générale est à nouveau convoquée, mais à sept jours au moins d’intervalle et avec le même ordre du jour, cette fois elle peut valablement délibérer, quel que soit le nombre de membres présents

Les décisions sont prises à majorité simple des suffrages exprimés

 

ARTICLE 14 : Comptabilité – Comptes et documents annuels

Les comptes annuels sont tenus à la disposition de tous les membres, avec le rapport d’activité et le rapport financier pendant au moins quinze jours avant la date de l’assemblée générale ordinaire appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos.

 

ARTICLE 15 : Durée et dissolution

L’association est constituée pour une durée illimitée,

En cas de dissolution, l’assemblée générale extraordinaire désigne un ou plusieurs liquidateurs chargés des opérations de liquidation. A la clôture des opérations de liquidation, elle prononce la dévolution de l’actif net à une association poursuivant les mêmes buts conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901.

 

 

Fait à Montigny-le-bretonneux, le 13 novembre 2012.

Dernière modification le 01 mars 2016

Sébastien LAROZE, président de la TEMPO

Règlement intérieur de la TEMPO

Votée le 19 mars 2012 en Assemblée Générale de la TEMPO

Définition des rôles :

Du ronéomaster :

  • Il crée le planning et le met à jour lors des modifications de l’emploi du temps, et de ce fait se doit de surveiller les changements d’emploi du temps.
  • Il est chargé de prévenir les ronéoboss concernés en cas de modification du planning.
  • Il doit être au fait des changements de binômes et de ronéoboss et doit mettre à jour le planning.
  • Il gère les impressions, en les adaptant en fonction des besoins.
  • Il préside le collège des ronéoboss de sa promotion.
  • Il consulte la boite mail et met les ronéos en ligne (sur le site ad hoc).
  • Le ronéomaster n’est que ronéomaster. Il n’a pas de ronéos à faire, ni en tant que ronéotteur, ni en tant que ronéoboss, et il n’est pas non plus ronéoimprimeur.

Le VP Ronéos est l’interface entre le bureau de la TEMPO et l’ensemble des acteurs du système des ronéos :

  • Il présente à chaque conseil d’administration de ce bureau un compte-rendu des événements propres à son pôle.
  • Il peut, à sa propre initiative, proposer une modification de l’une ou des deux chartes des ronéos, celle des ronéotteurs et/ou celle des ronéoboss. Ces chartes sont dans la continuité pratique du règlement intérieur, et de ce fait elles ne peuvent pas entrer en contradiction avec celui-ci.
  • Il propose au nom du collège des ronéoboss les modifications du RI
  • Il gère les impressions du BDE, et en est responsable (polys ECN, tracts, etc.).
  • Il est le seul interlocuteur entre l’imprimeur et le BDE.
  • Le VP Ronéos préside le collège des ronéoboss inter-promo.

Du ronéoboss :

  • Il est soumis à la charte des ronéoboss proposée par le ronéomaster.
  • Il doit être présent en cours et doit suppléer les ronéotteurs si besoin est.
  • Il est chargé de la réception, du suivi et de la correction rigoureuse des ronéos.
  • Sauf dans le cas où la ronéo est renvoyée aux ronéotteurs, le ronéoboss a 24h pour transmettre la ronéo au ronéomaster dès lors qu’il l’a reçue des ronéotteurs.
  • Il est l’interface entre les ronéotteurs qu’il supervise et le ronéomaster concernant:
    • Dans une logique ascendante (du ronéotteur vers le ronéomaster), les changements de binômes et de ronéoboss (ce qui sous-entend un envoi de mail systématique en cas de changement)
    • Dans une logique descendante, les changements d’emploi du temps communiqués par le ronéomaster
  • Il est le garant du système des fiches d’évaluation: en cours, il est chargé de distribuer, ramasser, synthétiser, transmettre la synthèse de ces fiches à l’adresse ad hoc.
  • Il doit récupérer le diaporama du professeur et les transmettre à l’adresse ad hoc.

 Du ronéotteur :

  • Le binôme doit être présent en cours et prendre des notes.
  •  Il doit procéder ensuite à une reformulation, une réécriture si nécessaire, une mise en forme, et une relecture de la ronéo.
  • Il doit envoyer la ronéo aussitôt que possible, sous 48h MAXIMUM, sauf pour les ronéos du vendredi qui doivent être envoyées le samedi à 20h au maximum.
  • Il doit récupérer le diaporama du professeur.

Du ronéoimprimeur :

  • Il s’arrange avec son binôme pour imprimer les ronéos mises en ligne par le ronéomaster chaque semaine.
  • Les impressions s’étalent sur deux jours (sauf en cas de problème), le mardi pour les DFGSM2 (ex-PCEM2) et le mercredi pour les DFGSM3 (ex-DCEM1).
  • Il est responsable du transport des ronéos, et doit rendre disponible pour le jeudi les ronéos dans les salles de cours.
  • Il gère les stocks de papier et d’encre et en commande via le ronéomaster si nécessaire.

Du collège des ronéoboss intra-promo :

  • Il est convoqué par le ronéomaster de la promo ou le VP.
  • Il vote pour les encaissements de caution.
  • Il peut limoger le ronéomaster, à la majorité absolue.
  • Il peut proposer la démission d’un ronéoboss, à la majorité absolue.

 Du collège inter-promo :

  • Il est convoqué par le VP Ronéos.
  • Il propose une révision du règlement intérieur de la TEMPO concernant les ronéos.

Pour les deux collèges, en cas d’ex-æquo dans une prise de décision, le ronéomaster (le VP pour le collège inter-promo) tranche et prend la décision finale. De plus, pour qu’une décision soit valide, il est nécessaire qu’au moins 50% des ronéoboss du collège convoqué participent au vote.

Procédure d’encaissement de caution :

  • L’encaissement est proposé soit par le ronéoboss concerné soit par le ronéomaster pour les ronéotteurs ou ronéoboss.
  • En cas d’entorse à des points du présent règlement intérieur, l’encaissement de caution est prononcé par le ronéomaster, sans appel possible.
  • En cas d’entorse à la charte des ronéotteurs ou des ronéoboss :
    • Le ronéomaster procède à l’envoi d’un mail pour prévenir les potentiels encaissés des accusations retenues et de la procédure d’encaissement de caution.
    • Sous 48h, le ronéomaster transfert deux mails au collège intra-promo:
    • Celui du ronéoboss (ou ronéomaster) avec sa version des faits.
    • Celui des prévenus avec leur version des faits.
    • Au bout de 48h, les ronéoboss votent, même si l’un des deux mails manque, par mail adressé au ronéomaster uniquement (équivalent du bulletin secret). Le(s) ronéoboss/ronéomaster concerné(s) ne vote(nt) pas pour ne pas faire peser leur avis dans la décision.
    • Quelque soit le résultat, le ronéomaster envoie un mail récapitulatif aux ronéoboss et aux personnes concernées.
    • En cas d’ex-æquo, c’est au ronéomaster de trancher.
  •  Si c’est un encaissement de caution qui est décidé, le ronéomaster envoie un mail à la trésorerie de la TEMPO, avec les personnes concernées en copie.