Tribu des Etudiants en Médecine de Paris Ouest
Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

AVENIR SANTE MUTUELLE à Paris : une vraie mutuelle aux valeurs mutualistes. Notre objectif : vous permettre l’accès aux soins, aux tarifs les plus justes, dans le respect de la solidarité entre les générations en développant des actions de prévention.

Que vous soyez salariés, indépendants, étudiants, retraités ; des garanties et services étudiés pour vous.
Pour des TPE, PME/PMI ou collectivités, de nombreuses autres offres santé personnalisées sont étudiées selon vos besoins.

AVENIR SANTE MUTUELLE c’est aussi la gestion du Régime d’Assurance Maladie des Professions Indépendantes RSI.

Nous proposons cinq plus à notre clientèle : + de rapidité de vos remboursements, + de facilité avec le tiers-payant sur l’ensemble du territoire français, + de services, + de solidarité avec un service de prêts bancaires et + de proximité grâce à nos six agences en France.

BANNIERE-TEMPO

Compte Rendu des Elus Etudiants – Début 2016

Ce CR rassemble les conclusions de la dernière commission pédagogique et du dernier conseil. Nous attendons vos retours et demandes à elusdepo@gmail.com pour préparer les prochains.
Table des matières :

  1. Stages
  2. Partiels et cours
  3. PACES

(Les promos concernées sont traitées par ordre décroissant de niveaux.)

1) Stages

Les élus ont transmis à l’équipe pédagogique les nombreux problèmes rencontrés par les externes au CHI de Poissy en pédiatrie : François Viallard organisera une médiation.

2) Partiels et cours

  • M3 : Il y a encore de la triche pendant les épreuves. Plusieurs types de problèmes ont été rapportés. La surveillance va donc être renforcée.
    Pour ce qui est du barème QCM il sera pour tout le monde en 1, 0.5, 0.2.
    L’entraînement ECNi du 29 janvier va probablement avorter.
    Retour sur les ECNi : il s’est produit un bug informatique non lié à la capacité des serveurs, mais plutôt au logiciel de gestion. Ces problèmes ont révélés un défaut de surveillance de l’examen : un personnel de surveillance spécifique pourrait se justifier.
  • M1-M2-M3 : Un logiciel d’évaluation de cours « SPHINX » pourrait être mis en place. Il est peu probable qu’IPOMEN remplace SIDES dans un futur plus ou moins proche.

3) PACES

Le concours s’est bien passé. Une réunion avec P11 a permis de s’assurer que les modifications de programme toucheront moins PO que KB. En ce qui nous concerne, certaines matières pourraient se voir attribuer un plus grand nombre d’heures. La vidéoconférence pourrait être mise en place dès la rentrée 2016.

Elsevier Masson : Plus de 1 700 livres, 780 e-books, 120 revues, 70 traités EMC en vente sur notre site de e-commerce. Médecins généralistes ou spécialistes, infirmières, aides-soignantes, kinésithérapeutes, dentistes, vétérinaires, étudiants… retrouvez toutes nos références médicales et paramédicales.

image001

 

http://www.elsevier-masson.fr/

Compte Rendu des JEA de l’ANEMF 2015

I. CINQUANTENAIRE DE l’ANEMF

L’ANEMF a fêté cette année ses 50 ans ! Créée en 1965, elle n’a eu de cesse de se battre pour protéger les intérêts des étudiants en médecine (comme en 2014 avec les indemnités transports). Cinquantenaire, l’ANEMF a démontré sa capacité à s’adapter aux changements sociaux et politiques pour relever les défis de son temps. Les velléités gouvernementales actuelles ainsi que les réformes à l’étude rendent plus que jamais nécessaire l’existence d’une force de défense des étudiants dont l’ANEMF continuera à porter les revendications.

 

II. INTERVENTION DE MARISOL TOURAINE

Marisol Touraine est venue à Lyon dans le cadre du cinquantenaire de l’ANEMF, s’adressant ainsi à tous les étudiants en médecine de France. Les principaux points abordés par la ministre sont :

  • Le doublement des indemnités des gardes des externes : passant de 26 à 39€ le 1er septembre 2015, puis de 39 à 52€ en 2016. Ceci correspond à une enveloppe annuelle de 6 millions d’euros.
  • Le renforcement de la qualité des stages hospitaliers, grâce notamment à des inspections compétentes systématiques évaluant l’encadrement et la formation des stages.
  • Le contrôle des droits des externes : le repos de garde et la rémunération des externes en stages (même en cas de redoublement) doivent être garantis et respectés.
  • La simplification du salaire des médecins via un flux unique géré par l’Assurance Maladie (et en aucun cas les mutuelles.

Pour plus d’infos, vous pouvez regarder l’intervention de Marisol Touraine : http://www.anemf.org/jea-2015-cinquantenaire.html

III. ELECTIONS

  1. Election CNESER (= Conseil National des Etudes Supérieures et de la Recherche) : +1 siège pour la FAGE (et + 35 voix)
  2. Au total, la FAGE possède (comme l’UNEF)
    – 5 sièges au CNESER
    – 4 sièges au CROUS

IV. ECNi

  • SIDES et IPOMED : SIDES est la plateforme d’entrainements aux ECNi, qui ne peut aujourd’hui accueillir que 2000 étudiants en même temps (d’où les fréquentes saturations). Le CNG met en place IPOMED, plateforme pour les véritables ECNi, beaucoup plus performante et sur laquelle se dérouleront les ECNi blanches.
  • LCA : Aux ECNi 2016, l’épreuve de LCA sera en français et sur tablette. D’après les retours du congrès de Strasbourg du vendredi 3 juillet, un module pour traiter le LCA sur tablette a été testé par 2 étudiants de chaque fac : un retour globalement positif (« bonne surprise ») à la fin de ce test. Un sondage a normalement été lancé pour récupérer l’avis de tous les étudiants ayant pu tester le module. La majorité des étudiants revendique encore le support papier : une pétition devrait rapidement
    être mise en place, on vous tient au courant (on ne va pas lâcher !). En 2017, il y aura au moins 1 des 2 textes de LCA en anglais.
  • Note éliminatoire : le désaccord a persisté lors de la conférence des doyens. L’ANEMF s’était positionnée en février 2015 contre l’établissement d’une note minimale pour accéder au choix des postes. Elle propose une harmonisation du CSCT en CCC (Certificat de Compétences
    Cliniques) afin de le rendre national (et non plus fac dépendant). Cela permettrait d’en faire un examen d’admissibilité aux ECN, pour limiter
    l’accès aux étudiants non francophones, ou avec un niveau vraiment insuffisant.

V. DIVERS

  • Avec la collaboration des professeurs de toutes les facs et de partenaires (IB2A), l’ANEMF va sortir en septembre 2015 un référentiel de cancérologie gratuit pour tous les externes, comportant également une quarantaine de cas cliniques !!
  • L’ANEMF s’est positionnée pour une certification des médecins tout au long de leur exercice. L’accès à cette certification serait conditionnée par un nombre d’heures de formation médicale continue et aurait lieu plusieurs fois dans leur carrière. Cette certification doit être réalisée par l’université et conditionne l’exercice professionnel.

 

 

CRCompte Rendu Conseil d’UFR du 5 mars 2015

Le professeur Le FlochPrigent rappelle que le conseil de l’UFR ne peut compter plus de 40 membres en vertu du Code de l’éducation.

I. Point sur les examens sur tablettes et les ECNi

  • pour les M1 M2
  • toujours le même soucis de qualité des sujets
  • quelques soucis notés soit sur place soit pour la correction
  • l’an prochain on rajoute les M3,ce qui fera trois années de front sur tablette
  • incidents techniques à Lille et Lyon demandant de refaire les épreuves :

■ bug durant la mise à jour.

■ Il est donc à prévoir pour chaque partiel une session de rattrapage au cas où il y ait un soucis.

■ Ainsi aux ECNi : la seconde partie de la semaine sera réservée s’il faut repasser jusqu’à toutes les épreuves.

■ Réflexion de la conférence des doyens pour déplacer SIDES qui est à Grenoble vers l’université virtuelle (GIP:Groupement d’Interêt Publique)

  • labélisation CNG :

■ locaux

■ tablettes a priori on utilise celles de la fac

■ personnel qualifié

■ réseau on doit pouvoir utiliser le réseau renater sécurisé et stable.

  • Question de Annane : est ce qu’il faut donner du temps aux secrétaires des PU (professeurs universitaires) pour qu’elles rentrent les épreuves ?

■ en d’autres termes, fautil une personne qualifiée juste pour la saisie ?

■ Cela permettrait que les PU fassent des sujets plus traditionnellement et les envoient à ce groupe spécialisé.

  • Il rappelle que les QROCs sont difficiles à rédiger et corriger pour les professeurs, et demandent plus de temps aux étudiants pendant l’épreuve. C’est pourquoi ils ne sont plus présents à l’ECN.

■ Castaigne rappelle que les responsables d’UE doivent être là en personne pour corriger en temps réel et valider la correction à la fin de l’examen.

■ Hanslik propose de réécrire le règlement des examens pour être sûr que cette procédure soit respectée.

  • Idée de Annane (à très long terme) :

■ l’étudiant passerait dès qu’il se sent prêt et non à une date fixe, ceci pour chaque partiel, on piocherait alors un examen dans la banque de données…

  • On reparle des 4 partiels de réa.

II. Point sur la simulation

  • Le futur chef de projet est mis au courant par Annane au conseil. Il avoue être pris de court et dénonce le fait de n’avoir pas était informé plus tôt.
  • Néanmoins, il affirme la nécessité de locaux dédiés pour ces mannequins de simulation.

■ Il signale qu’ils ne seront d’utilité que pour des spécialités pointues : anesthréa, gynéco. Ils n’ont donc d’intérêt que pour les étudiants du troisième cycle.

■ le Partenariat PublicPrivé, qui régit les locaux de la faculté, ne permet pas de modifier les salles. Une alternative pourrait être un projet de caméra/vidéos pour remplacer les vitres sans teint. (Le principe de simulation est de laisser évoluer l’élève sur le mannequin, dans le cadre d’un exercice de réanimation par exemple, pendant que dans une pièce adjacente le professeur commente à ses camarades sa prise de décision, au travers d’une vitre sans teint.)

■ Annane argue du fait que ce projet est très ancien…

■ Que Paris Saclay serait doté d’un Méga centre de simulation…

■ Il lui est répondu qu’il faudra identifier les disciplines auxquelles les mannequins pourraient servir, trouver des référents, puis les former.

■ Annane: le Diplôme Universitaire de simulation ne peut être un prérequis pour enseigner la simulation, qui sera assurée par des enseignants rattachés à l’UFR.

■ Pour le prochain conseil on doit avoir une proposition de champs disciplinaire pour la simulation. Un projet pédagogique doit être prévu.

■ Hanslik propose de commencer sur la gynécoobs (car ils le font déjà).

III. Point sur les stages

  • Retour diosel (voir Compte rendu de la comission pédagogique). Volonté d’uniformiser les critères d’évaluation des stages sur toute les facs, permettant une comparabilité entre elles par les doyens.

IV. Point d’information sur le DPC

  • c’est la formation continue des professeurs.

V. Discussion et vote sur le projet de tutorat de la prérentrée 2015 pour les PACES

Pourtant sujet premier à l’ordre du jour, il fallut qu’Adrien le Guillou rappelle au Doyen que cette question devait être traitée avant la fin du conseil.
François Baugard défendit alors la pérennisation de la prérentrée, statistiques à l’appui.
Le principe de la prérentrée fut voté à l’unanimité.